lundi 19 février 2018

Ultime / Sébastien Josse (Gitana 17) : "Cette année, l'accent est clairement mis sur le large et le solitaire"

Fin janvier, le Maxi Edmond de Rothschild sortait de l'eau. Dans leur nouvelle base sur le terre-plein de Keroman à Lorient, durant trois mois, les membres de l'équipe Gitana vont s'atteler à optimiser le dernier-né pour que Sébastien Josse poursuive la mise au point de cet Ultime. La Route du Rhum, dont le départ sera donné le 4 novembre de Saint-Malo, est naturellement en ligne de mire.


Gitana 17, skippé par Seb Josse sur la prochaine Route du Rhum.
Credit : B.Stichelbaut/Gitana SA

"Il ne s'agissait pas de problèmes structurels"
Avec près de 15 000 milles parcourus dans un timing serré, l'année 2017 a été d'une grande intensité. Cyril Dardashti, directeur général, raconte : « Ce sont des projets de long terme sur lesquels il faut savoir être patient et persévérant. Ce bateau est au début de son histoire, nous avons énormément de travail devant nous, de choses à découvrir, de défauts de jeunesse ou de conception à gommer mais les premiers mois de vie de Gitana 17 sont de bon augure. »

Le géant de 32 mètres a pris ses quartiers d'hiver au sein de la toute nouvelle base du Gitana Team. L'équipe s'est lancée dans un chantier de révision et de fiabilisation que décrit Pierre Tissier, son directeur technique : « Après la casse des foils sur la Transat Jacques Vabre, nous avons pu identifier qu'il ne s'agissait pas de problèmes structurels mais bien de défauts mécaniques. Nous avons minimisé l'impact de la mer sur le foil au vent et le blocage de ce dernier. Ce défaut de conception sera rapidement gommé sur la base des foils existants qui sont réparables. »

Ces trois mois au chaud seront également l'occasion d'apporter quelques optimisations, à commencer par le système de barre ou encore la production d'énergie. Enfin, en vue du programme solitaire qui attend Sébastien Josse, l'ergonomie du cockpit sera affinée pour permettre au marin de disposer d'un bateau taillé pour la Route du Rhum.


Deux transatlantiques avant la Route du Rhum
Pour préparer la Route du Rhum, Sébastien Josse, le skipper du Maxi, a choisi un programme d'entraînement essentiellement tourné vers le large : « Les quelques mois dont nous avons bénéficié en 2017 et notre participation à la Transat Jacques Vabre ont été très riches d'enseignement, essentiels dans notre mise au point. Ils nous ont permis de valider nos grandes orientations techniques et d'identifier les points sur lesquels nous devions nous améliorer ou revoir notre copie. 

Cette année, l'accent est clairement mis sur le large et le solitaire. L'objectif étant de préparer la Route du Rhum, soit une traversée de plus de 3 000 milles, nous avons programmé deux transatlantiques entre mai et juillet. Un aller entre Cadix et San Salvador, qui offre des conditions de navigations très proches de celles de la Route du Rhum et un retour au départ de New York pour éprouver le bateau dans les conditions un peu plus viriles de l'Atlantique Nord. 

L'idée est de partir sur des tracés connus avec des références de timing mais pas nécessairement sur un mode record. »  La configuration d'équipage de ces runs atlantiques sera fonction de la météo. Sébastien Josse se réserve ainsi le choix de partir seul ou accompagné.

La mise à l'eau du dernier-né des Gitana est programmée pour fin avril, début mai.

Par la rédaction
Source : T.Combot Seta