mardi 20 mars 2018

Multi50 / Lalou Roucayrol (Arkema) veut décrocher la Route du Rhum : "Nous sommes sur une pente ascendante"

Chantier d’optimisation pour le Multi50 Arkema, objectif de victoire dans la Route du Rhum pour Lalou Roucayrol, le Team Arkema Lalou Multi s’apprête à vivre une année 2018 excitante, avec la Route du Rhum en point d'orgue. "Nous sommes sur une pente ascendante. Il est temps de gagner cette course pas comme les autres !"



Arkema de Lalou Roucayrol sera sur la Route du Rhum 2018
Credit : V.Olivaud / Team Arkema Lalou Multi


Le Multi50 Arkema se refait une beauté

À l’issue de la Transat Jacques Vabre remportée par Lalou Roucayrol et Alex Pella, le Multi50 Arkema est, depuis mi-février, mis en chantier à Port-Médoc. « Il s’agissait d’abord de faire une grande vérification de l’état structurel du bateau et du vieillissement des matériaux », explique Lalou Roucayrol. « Nous n’avons rien trouvé de suspect malgré les nouveaux efforts induits par les foils lors de la saison 2017. Notre Multi50 est sain au niveau de la structure, ce qui est rassurant pour la suite. »

Autre axe d’amélioration : l’optimisation énergétique avec l’installation de panneaux solaires et d’une éolienne pour fournir toute l’énergie nécessaire, ainsi qu’un nouveau système permettant de charger plus rapidement les batteries lithium ; le gasoil ne sera désormais embarqué qu’en réserve. Lalou Roucayrol : « On s’y retrouve en terme de poids et c’est un souhait légitime de la classe Multi50 que de favoriser les énergies renouvelables. Cela nous semble important d’impulser le mouvement. »


Gros travail sur le pilote automatique

L’évolution de l’électronique et de l’informatique embarquée constitue le dernier aspect de ce chantier. « En collaboration avec la société Mad Intec, nous poursuivons les acquisitions de données sur la centrale de navigation et nous travaillons sur le pilote automatique. C’est un aspect essentiel pour performer en solo », précise le skipper Arkema.

La remise à l’eau du Multi50 est prévue fin mars.


Arkema en course 

Toutes ces optimisations permettront de disposer d’un bateau à 100 % de son rendement pour la saison 2018 avec en point d’orgue la Route du Rhum. D’ici-là, le programme de préparation sera complet avec le Grand Prix Guyader et le Grand Prix de l’École Navale (avec Alex Pella à bord) en mai, puis le Record SNSM en juin.

Le 23 juillet, Lalou Roucayrol prendra en solitaire le départ de la Drheam Cup. « Ce sera un rendez-vous très important, qualificatif pour la Route du Rhum. Le parcours sera technique puisque nous partirons de la Trinité-sur-Mer avant de contourner le Fastnet et d’arriver à Cherbourg », détaille le skipper du Multi50 Arkema.

Les deux dernières épreuves avant le Rhum seront le Trophée des Multicoques Baie de Saint-Brieuc et le Grand Prix Valdys, respectivement fin août et début septembre. « Après les victoires sur la Québec/Saint-Malo en équipage en 2016 puis de la Transat Jacques Vabre en double en 2017, nous sommes sur une pente ascendante. Il est temps de gagner cette course (ndlr : Route du Rhum) pas comme les autres ! »


Programme 2018 du Multi50 Arkema

Grand Prix Guyader - du 4 au 7 mai à Douarnenez
Grand Prix de l’École Navale - du 8 au 12 mai à Brest
Record SNSM - du 21 au 24 juin à St Nazaire
Drheam Cup Destination Cotentin - Départ le 23 juillet de La Trinité sur Mer (en solitaire)
Trophée des Multicoques Baie de Saint-Brieuc - Du 24 au 25 août
Grand Prix Valdys - Début septembre
Route du Rhum - Départ le 4 novembre de St Malo

Par la rédaction
Source : MA Prestation