jeudi 28 juin 2018

Un tour de l’Irlande pour Nicolas Troussel, "il est temps de pouvoir tester le bateau grandeur nature"

Après la Rolex Giraglia Cup et une semaine de navigations à la journée au large de Roscoff sur le Class40, Nicolas Troussel entame désormais le convoyage de Corum jusqu’à Wicklow, en Irlande. "Il est temps de partir pour des navigations un peu plus longues pour pouvoir tester le bateau grandeur nature."


Crédit : JM Liot

Fiabiliser au plus vite

Nicolas Troussel, actuellement en préparation à la Route du Rhum, a choisi de participer à la Volvo Round Ireland Yacht Race. "A mes côtés, j’embarquerai Ian Lipinski et Aymeric Belloir. Ce sont deux bons régatiers et cela va me permettre d’avoir un œil critique constructif dans cette phase de découverte, de mise au point et de fiabilisation," explique Nicolas Troussel.

Au programme : un tour de la Verte Erin et de ses îles dans le sens des aiguilles d’une montre, mais aussi et surtout des conditions variées et potentiellement musclées, ce que vient précisément chercher le marin qui souhaite éprouver son bateau flambant neuf afin de le fiabiliser au plus vite avant la grande échéance automnale.


"Prendre le large"

"Nous avons fait quelques bonnes sorties à la journée. Maintenant, il est temps de partir pour des navigations un peu plus longues pour pouvoir tester le bateau « grandeur nature ». En ce sens, j’avoue que je suis très content de prendre le large avec cet objectif du Tour de l’Irlande."

Nicolas Troussel devrait boucler les 704 milles du parcours à l’issue de quatre ou cinq jours de mer.

Source : Rivacom