mercredi 27 juin 2018

Guyot environnement se met au Mini 6.50, objectif Mini Transat 2019

Déjà engagé dans la course au large avec le Figaro Bénéteau de Pierre Leboucher, Guyot environnement choisit de renforcer son engagement en soutenant Olivier Le Fichous. Un partenariat orienté sur la communication interne pour l’entreprise puisque le skipper du Mini 6.50 n’est autre que son responsable du développement. 


Crédit : DR


Accompagner un collaborateur Guyot


« Olivier (Le Fichous) a rejoint la société il y a maintenant cinq ans. C’est un peu lui qui nous a dirigés vers le projet Figaro que nous avons initié avec Vincent Biarnès et que nous poursuivons aujourd’hui avec Pierre Leboucher. C’est quelqu’un de foncièrement passionné. Vraiment à la pointe de ce qui se passe sur l’eau », explique Erwan Guyot, directeur général de Guyot environnement séduit par l’idée d’accompagner un amateur et collaborateur sur toute sa préparation à la Mini Transat 2019.


"Je viens un peu de loin"

« Jusqu’ici, je n’ai participé qu’à quelques régates en Caravelle, commente Olivier Le Fichous qui fait ses premiers pas cette saison en Mini 6.50, mais aussi en compétition. Je viens donc un peu de loin, mais j’aime relever les défis », détaille le responsable développement âgé de 39 ans. « Les premiers entraînements ont été un peu durs et compliqués face à des marins semi-professionnels. Une vraie remise en question », souligne le skipper qui a choisi d’intégrer le centre de Concarneau pour progresser et se préparer au côté d’une quinzaine d’autres concurrents.

Par la rédaction
Source : Rivacom