mardi 19 juin 2018

Armel Tripon et Kieran Le Borgne s'affronteront autour de Houat pour le Mille SNSM, Kitefoil vs Multi50

À quelques jours du Mille SNSM, grand rassemblement maritime en hommage aux 8 000 bénévoles de la Société Nationale de Sauvetage en Mer, samedi 23 juin, Armel Tripon, skipper de Réauté Chocolat, et Kieran Le Borgne, kitesurfeur, vont s'affronter autour de l'île de Houat. Deux marins, l'un à bord de son Multi50, l'autre tracté par une aile de 11 mètres carrés, avec un même message à faire passer. 


Mille SNSM avec Reaute d'Armel Tripon
Crédit : P Bouras

Armel Tripon, skipper de Réauté Chocolat : "Un devoir de marin"

« Je n'ai pas hésité une seule seconde à m'impliquer dans le Mille SNSM. Je dirais que c'est presque un devoir de marin de soutenir celles et ceux qui veillent toute l'année à notre sécurité. Personnellement, j'ai eu la chance de n'avoir jamais rencontré de fortune de mer et je touche du bois pour ne jamais appeler les sauveteurs.

Ce défi est une belle occasion de mettre à l'honneur la SNSM, une tradition française qu'il faut faire perdurer. Avec Kieran, nous souhaitons saluer l'action de ces bénévoles et apporter notre modeste contribution à leur engagement quotidien, en appelant à la vigilance à bord et à la solidarité envers les autres. »


"Le challenge pour moi sera surtout l'aspect physique"

Avec sa planche floquée « Mille SNSM », son aile et sa combinaison orange aux couleurs des Sauveteurs et son casque jaune siglé SNSM, Kieran Le Borgne compte bien rivaliser avec Armel Tripon.

Face à Goliath, David (déjà vainqueur d'un duel similaire au Grand Prix Guyader, mais sur une courte distance) a toutes les raisons d'espérer : « Je suis normalement plus performant qu'un trimaran dans le petit temps, en-dessous de 15 nœuds de vent notamment. Armel et son bateau marchent très fort avec le vent de travers. Au portant, je serai plus avantagé. Et si sa vitesse maximale est plus élevée, ma vitesse moyenne est meilleure. 

Le challenge pour moi sera surtout l'aspect physique et la gestion de la fatigue. Pour Armel, le large et les grosses conditions c'est le quotidien, pour moi ça reste exceptionnel. Mais je pense que ça va être serré, » confie Kieran, espoir mondial du kitefoil. 

Depuis quelques jours, Armel Tripon et Kieran Le Borgne ont les yeux rivés sur les fichiers météo. Selon toute vraisemblance, ils devraient se mettre à l'eau le mercredi 20 juin aux alentours de 7h du matin. Au départ de La Trinité-sur-Mer, le skipper nantais et le kitesurfeur brestois vont livrer un beau combat.

par la rédaction
Source : Profil Grand Large