vendredi 13 juillet 2018

Point sur la construction du futur IMOCA Charal, Jérémie Beyou : "Ca fourmille de partout !"

« Ça fourmille de partout ! » Entre le chantier CDK Technologies à Port-la-Forêt où se trouve le bateau, et les locaux du Charal Sailing Team à Lorient, l'effervescence est à son comble pour la phase finale de la construction du nouvel IMOCA Charal. Première navigations prévues pour Jérémie Beyou fin août.


Credit : Y.Zedda/Charal

Plus d'un mois après le pontage, le chantier de l'IMOCA Charal se poursuit à Port-la-Forêt, avec la pose de l'accastillage, des systèmes et de tout le réseau électrique, et la peinture. 

Jérémie Beyou : "La plus grande attention"

Ponté fin mai, le plan VPLP est l'objet de la plus grande attention de l'équipe technique dirigée par Pierre-François Dargnies. « Je suis très impliqué sur cette période du chantier, notamment pour tout ce qui est accastillage, parce que j'aime bien visualiser les pièces : elles arrivent démontées, c'est intéressant et important pour moi de voir comment on les monte, ça peut me servir en cas de réparation à effectuer en mer. Même chose pour le mât : j'aime voir comment tout est attaché, j'ai aussi des recommandations particulières à faire dans ce domaine au regard de mon expérience », explique Jérémie Beyou, le skipper du futur Charal.

« L'avantage de démarrer un projet de bonne heure, c'est que tu peux commander les pièces le plus tôt possible pour les réceptionner rapidement, ce qui te permet d'avoir du temps pour les mettre à ta main », se réjouit le skipper. C'est également le cas de la quille qui vient d'être « bulbée ».


"Un peu de recul"

« Même si je suis très présent au bureau et au chantier, il faut aussi que je prenne un peu de recul, parce qu'une fois le bateau à l'eau, ce sera à moi de jouer. C'est important que je garde mon énergie, parce que nous aurons peu de temps pour préparer la Route du Rhum - Destination Guadeloupe », conclut Jérémie Beyou qui s'alignera avec sa nouvelle machine Charal le 4 novembre prochain sur la Route du Rhum.

Les premières navigations sont prévues fin août.


Source : I Delaune