samedi 11 août 2018

Avarie pour Philippe Péché sur la Golden Globe Race, escale au Cap avant de poursuivre sa route

Alors qu’il occupait la 2ème position de la Golden Globe Race et après avoir mené une bonne partie de la course depuis le départ des Sables d’Olonne le 1er juillet, Philippe Péché doit faire face à une avarie importante sur PRB. La barre franche de son Rustler 36 a cassé.


Avarie pour Philippe Péché sur la Golden Globe Race
Credit : B.Stichlebaut


Pas de solution en mer

Le skipper de PRB progressait par 27°55.35 de latitude sud et 10°40.61 de longitude ouest et dans un vent fort de 45 à 50 nœuds au moment de l’avarie. Philippe Péché a alors affalé l’ensemble de ses voiles pour tenter de trouver une solution pour réparer. Après une nuit de réflexion, il a pris la décision de faire route vers Le Cap en Afrique du Sud.

Le solitaire engagé pour le tour du monde sans escale, sans assistance et sans moyen moderne de communication a déjà utilisé une partie du matériel qu’il avait embarqué pour réparer son régulateur d’allure. Il n’a donc pas de solution pour poursuivre son tour du monde avec une barre franche consolidée.


Philippe Péché changera de classement

Le skipper fait route depuis ce matin dans un vent plus faible d’une vingtaine de nœuds et progresse à 3-4 nœuds. Il va rallier l’Afrique du Sud seul et ne demande pas assistance. Il prévoit de mettre 15 à 20 jours pour parcourir les 1 500 milles qui le séparent de Cape Town. Philippe Péché poursuivra la Golden Globe Race dans le classement Chichester, réservé aux marins qui ont fait escale ou qui ont contacté la terre via leur téléphone satellite, comme il l’a fait hier pour prévenir de l’avarie son partenaire et ses proches.

Source : Effets Mer