lundi 3 septembre 2018

Lalou Roucayrol remporte la grande course du GP Valdys à Douarnenez, avec 30 secondes d'avance ! - Multi50

La grande course de 150 milles du Grand Prix Valdys – Multi50, qui s’est jouée entre Roscoff et Douarnenez via l’extérieur d’Ouessant et la Chaussée de Sein, a jonglé avec de petits airs instables, des champs d’algues, des courants importants et des passages à niveau à foison. Les quatre premiers bateaux se sont présentés sur la ligne en à peine dix minutes ce lundi en fin de matinée. Seulement 30 petites secondes ont finalement séparé le vainqueur Arkema, de son dauphin FenêtréA-Mix Buffet.


Crédit : J Boesse

Lalou Roucayrol au taquet

« Ce finish a été incroyable, totalement à l’image de la manche », a commenté à son arrivée Lalou Roucayrol, skipper vainqueur avec Arkema. « On a dû dormir 30 minutes à tout casser. On a vraiment été au taquet, un peu comme en Figaro. On a fait de la régate pure et dure du début à la fin », a expliqué le vainqueur qui l’a emporté dans les dernières longueurs ce lundi, peu après 11h30.

« On a pris la tête juste en arrivant. On a vraiment bien exploité le plan d’eau. Karine (Fauconnier, en charge de la tactique) a fait un boulot remarquable », a souligné le navigateur Médocain qui a devancé de 30 petites secondes l’équipage de FenêtréA – Mix Buffet, réalisant ainsi une très bonne opération au général. Troisièmes en quittant Roscoff, Roucayrol et sa bande se retrouvent en tête au classement provisoire à l’issue de cette grande course dotée d’un coefficient 3, avec seulement un tout petit point d’avance sur Erwan Le Roux et ses hommes.


Armel Tripon déçu

« On a eu droit à une très belle navigation dans les cailloux avec beaucoup de jeu, de stratégie et de tactique. Vraiment, ça a été complet. On a parfois un peu manqué de réussite et j’avoue que l’on termine avec le sentiment que nos efforts n’ont pas été justement récompensés », a avancé Armel Tripon, déçu de sa 3e place. Le Nantais, auteur du meilleur départ hier après-midi à Roscoff, a parfaitement bien géré la sortie de Manche. Mais s’il a mené les débats jusqu’en milieu de nuit, il a ensuite fait les frais d’un trou de vent au large du cap de la Chèvre et ainsi vu revenir Arkéma et FenêtréA – Mix Buffet.


"Les dés sont relancés"

« Sur cette manche, on s’attendait à être un peu en difficulté parce que le vent léger, au portant, ce n’est pas encore le fort du bateau. On a d’ailleurs tenté des petits coups pour compenser qui n’ont pas été fameux mais sur la fin, on a connu un peu de réussite. Lorsque le vent est re-rentré en baie de Douarnenez, juste après le passage des trois premiers, on est parvenu à se replacer dans le match. 

Les leaders ont dû un peu angoisser en nous voyant revenir dans leurs rétroviseurs. Nous, on a imaginé qu’on réussirait à faire un gros coup alors on a fini à fond. Il nous en a manqué juste un peu pour que ça passe », s’est amusé Thibaut Vauchel, enchanté par cette dernière course. « A présent, le classement est un peu remanié. Les dés sont relancés pour le début de ce volet Douarneniste du Grand Prix Valdys – Multi50. »


Classement de la grande course :

1. Arkema arrivé à 11h35’09 ;
2. FenêtréA-Mix Buffet à 11h35’39 ;
3. Réauté Chocolat 11h40’54 ;
4. Solidaires en Peloton à 11h45’34 ;
5. Ciela Village à 12h12’50 ;
6. La French Tech Rennes Saint-Malo à 13h33’46.


Classement général (après 4 courses) :

1. Arkema (Lalou Roucayrol) 13 pts ;
2. FenêtréA – Mix Buffet (Erwan Le Roux) 14 pts ;
3. Solidaires en Peloton (Thibaut Vauchel-Camus) 19 pts ;
4. Réauté Chocolat (Armel Tripon) 21 pts ;
5. Ciela Village (Thierry Bouchard) 31 pts ;
6. La French Tech Rennes Saint-Malo (Gilles Lamiré) 31 pts.

Le programme de la journée du mardi 4 septembre 

10h00 : Départ de la première course du Trophée Triple A
18h00 : Remise des prix du Trophée Triple A et de la Grande Course

par la rédaction
Source : Sea to See