jeudi 25 octobre 2018

Louis Burton à la maison pour la Route du Rhum : "Un second test grandeur nature" - IMOCA

Plus que jamais préparé pour la 11ème édition de la Route du Rhum, Louis Burton s’apprête à s'élancer sur la Route du Rhum avec son foiler Bureau Vallée. "Le Rhum sera pour moi un second test grandeur nature, en solitaire cette fois-ci."



Credit : S.Maillard

Le Rhum, un second test grandeur nature

Depuis l'acquisition de son foiler (ex Banque Populaire), le skipper malouin n’a couru qu’une transatlantique la Transat Jacques Vabre 2017, où il finira 7ème en compagnie de sa femme Servane Escoffier : « C’était une première particulièrement instructive. Le Rhum sera pour moi un second test grandeur nature et en solitaire cette fois-ci ».


Tout a commencé en 2010

Voilà 9 ans que le réseau des franchisés Bureau Vallée soutient Louis Burton. « Tout a commencé en 2010 à l’occasion de ma 1ère Route du Rhum en Class40. A l’approche du départ, je cherchais encore à boucler mon budget et j’ai rencontré Bruno Peyroles, le Président de Bureau Vallée. Alors benjamin de la course, il m’a écouté très gentiment. Après cette rencontre je n’imaginais pas qu’il donnerait suite. Mais le lendemain, le miracle eut lieu, Bruno Peyroles m’annonçait que Bureau Vallée serait derrière moi » explique Louis Burton.


Dès 2011, Louis Burton acquiert un IMOCA, baptisé Bureau Vallée. Sur un des plus vieux bateaux de la flotte, Louis prend une belle cinquième place sur la Route du Rhum 2014 ou sa 7ème place lors du dernier Vendée Globe. « Nous sommes dans un budget raisonnable, mais sur le long terme. Cela nous permet d’avancer sereinement, en prenant notre temps pour décider des grandes options qui nous conduiront au prochain Vendée Globe » conclut Louis Burton.

Source : Frette Communication