jeudi 25 octobre 2018

Yann Eliès à bord d'Ucar St Michel sur la Route du Rhum : "c’est déjà une première victoire d’être au départ" - IMOCA

UCAR-StMichel est désormais amarré sous les remparts de Saint-Malo. L’Imoca va rester à quai pendant 10 jours avant le départ le 4 novembre prochain de la Route du Rhum. Le temps pour Yann Eliès, son skipper de rencontrer le grand public, ses partenaires et les médias, tout en gardant un œil sur sa forme et la course.


Crédit : UCAR-StMichel



Quel est votre ressenti d’être au départ de la Route du Rhum 2018 ?


« UCAR et StMichel étaient tous les deux dans le réseau des sponsors de Jean-Pierre Dick. C’est grâce à leur confiance et au club des partenaires que le bateau est à quai aujourd’hui. Je les remercie vivement. Dans la voile, il y a un dicton : "c’est déjà une première victoire d’être au départ". C’est vraiment le cas sur ce projet. Je suis donc vraiment heureux d’être là aujourd’hui ! »


Comment vont se dérouler les 10 prochains jours ?

« J’ai une journée type très organisée. Le matin, je prends du temps pour moi : je fais du sport et de la météo. Le midi, je passe à notre loge rencontrer les invités de mes sponsors. Après, je déjeune et je fais une sieste. L’après-midi, je me transforme en gladiateur pour rentrer dans l’arène médiatique ! Il faut réussir à rester en forme et concentré malgré l’effervescence du village.»


Avez-vous déjà la tête à la course ?

« J’y pense beaucoup mais j’attends quelques jours avant de me projeter. Si je rentre trop tôt dans ma bulle, je vais me mettre une pression inutile. Je pense que je vais commencer à être dans la course quand nous allons recevoir des fichiers météos fiables. Le scénario des premiers jours de la Route du Rhum deviendra alors très concret ! »


Source : Frette Communication