lundi 29 octobre 2018

Tara est de retour à Lorient, clap de fin pour l’expédition Tara Pacific - Images

Après deux ans et demi de navigation dans l’océan Pacifique, où se concentrent plus de 40 % des récifs coralliens de la planète, la goélette Tara a retrouvé Lorient, son port d’attache, samedi 27 octobre. Clap de fin pour l’expédition Tara Pacific, qui a permis d’explorer, avec une approche nouvelle et sur une échelle géographique sans précédent, l’impact des pressions anthropiques sur les récifs coralliens du Pacifique.



Crédit : F Galivel


100 000 km et une trentaine de pays

De retour avec plus de 36 000 échantillons, les scientifiques poursuivent désormais leurs analyses afin de mieux comprendre le corail dans son intimité et de déterminer ses capacités d’adaptation aux changements climatiques et environnementaux.

Du canal de Panama au Japon (2016-2017), puis de la Nouvelle-Zélande à la Chine (2017-2018), Tara aura effectué plus de 36 000 prélèvements dans pas moins de 32 sites coralliens : c’est la plus vaste campagne scientifique consacrée à cet écosystème. Depuis son départ de Lorient en mai 2016, la goélette aura parcouru 100 000 km et fait escale dans une trentaine de pays.

Crédit : C Bélanger


Source : Tara