samedi 10 novembre 2018

Abandons de Sébastien Marsset et Nicolas Troussel sur la Route du Rhum en Class40 - ITW

Mercredi, alors qu’il figurait dans le top 15 dans la catégorie des Class 40 sur la Route du Rhum, Sébastien Marsset, skipper du voilier Campings Tohapi, indiquait une avarie au pied de son mât. A Lorient, le skipper et son équipe technique ont estimé que les dégâts ne pouvaient permettre au navigateur de continuer sa traversée de l’Atlantique, vers Pointe à Pitre en Guadeloupe. Il doit abandonner.


Crédit : E Allaire


Sébastien Marsset : "Le bateau est vraiment atteint"

« Il n’y a pas trop de solution pour repartir serein dans ces conditions. Il y a la tête de quille et au-dessus de celle-ci, il y a une épontille qui soutient le mât. Cet ensemble est maintenu à l’avant par deux cloisons longitudinales qui ont toutes les deux cédé de haut en bas jusqu’au fond de coque. Elles ont cassé en tapant dans les vagues et, suite à cela, d’autres pièces du bateau ont été atteintes. 

Visuellement cela se voit sur certaines pièces mais il y a aussi d’autres pièces qui sont certainement impactées mais que nous ne pouvons pas voir. Dans la structure de tête de quille depuis cet évènement, il y avait des sons suspects. Toute l’équipe technique était prête à intervenir pour réparer les deux cloisons. 

Seulement, je ne peux pas avoir la certitude que je puisse repartir en mer et ne pas avoir ces soucis à nouveau. Le bateau est vraiment atteint. Je suis hyper déçu car je faisais une belle compétition, » explique Sébastien Marsset.

Sébastien Marsset évoluait depuis le début de la Route du Rhum dans le top 15.


Abandon de Nicolas Troussel : soucis techniques et blessure

Jeudi matin au lever du jour, Nicolas Troussel avait annoncé se dérouter sur Cascais. Le skipper de Corum avait pris cette décision suite à la perte de ses aériens. Cet incident venait s’ajouter à un problème de trinquette et surtout la rupture d’une pièce de fixation du moteur - nécessaire à la production d’électricité à bord - en début de semaine.

Au cours d’une des opérations de sécurisations, Nicolas Troussel s’est fait une plaie à la main. Lors de son arrivée à Cascais, sa main était infectée.

Compte tenu de tous ces éléments contraires rendant la victoire ou le podium inenvisageable, le skipper du Class40 a décidé d’abandonner la course.

Nicolas Troussel, skipper du Class40 CORUM :

« Mon objectif était clairement la victoire ou un podium. Les différents soucis mécaniques que j'ai rencontrés à bord puis l'infection que j'ai à la main ont freiné net cet élan. A partir du moment où je me suis dérouté, j'ai compris que c'était la fin de la Route du Rhum pour moi. Je suis un vrai compétiteur et la victoire n'étant plus jouable, j'ai décidé d'abandonner la course.»

Par la rédaction
Source : TB Press