mercredi 5 décembre 2018

Susie Goodall a dématé sur la Golden Globe Race, peu avant le cap Horn, "le bateau était rempli d'eau"

La Britannique Susie Goodall a démâté dans l’océan Pacifique à quelque 2000 milles à l’ouest du cap Horn. La plus jeune concurrente (29 ans) de la Golden Globe Race occupait une magnifique 4e place. Le Falmouth Coastguard a reçu un signal de détresse de son bateau à 11h00 UTC, et a ensuite alerté la Direction de Course et les autorités chiliennes de recherche et de sauvetage maritimes. Blessée, la navigatrice du Rustler DHL Starlight affrontait au moment de la casse une tempête avec des vents de 60 noeuds et une énorme mer.


Crédit : S Goodall


Blessée dans l'attente des secours

Susie Goodhall est entrée en contact avec la direction de course. Elle raconte avoir été bousculée et blessée lors du choc, souffrant de coupures, d'égratignures et d'une grosse bosse à la tête. Le centre médical du GGR a été informé et les médecins surveillent ses symptômes.

Quand le tube de sécurité de son régulateur d’allure s’est cassé, Susie Goodall a dû attacher une ancre flottante à l’arrière du bateau et affaler la grand’voile. Elle se tenait dans la cabine quand le bateau a chaviré. Quand elle est remontée sur le pont pour évaluer les dégâts, elle a constaté que l’ancre flottante s’était arrachée du bout fixé à l’arrière du bateau.

"Je pensais avoir percé la coque parce que le bateau était rempli d'eau, mais en fait, la coque n'était pas percée. Le bateau est dévasté.  Je ne peux pas faire de gréement de fortune. Seul la coque et le pont sont intacts. J’ai enfourné par l’avant et j’ai été projetée dans la cabine."

Pas besoin d'assistance immédiate

S'exprimant avec émotion mais semblant contrôler parfaitement sa situation, Susie a également confirmé qu'elle avait sécurisé toutes les écoutilles, les hublots et le matériel de sécurité et qu'elle n'avait pas besoin d'une assistance immédiate.

Les autorités chiliennes ont contacté un navire à 480 milles au sud-ouest de la position de Goodall. Son capitaine s'attend à prendre 2 jours pour atteindre la région. L’Américain / Hongrois Istvan Kopar, situé à 780 milles à l’ouest du bateau de Goodall continue sa route en direction du DHL Starlight.  Kopar espère atteindre sa position dans six jours.

Le président de la course, Don McIntyre, a déclaré aujourd’hui: "Nous surveillons la situation de près, nous discutons avec Susie toutes les heures et collaborons avec les autorités chiliennes en matière de recherche et de sauvetage pour trouver la meilleure mesure à prendre."


par la rédaction
Source : GGR