jeudi 6 décembre 2018

La classe IMOCA dresse son bilan de la Route du Rhum, les « Valencia Globe Series », nouveau rendez-vous en 2019

Les 20 marins inscrits en IMOCA dans la 11e édition de la Route du Rhum ont offert un formidable spectacle, au terme duquel Paul Meilhat (SMA) est sorti vainqueur devant Yann Eliès (Ucar-StMichel) et Alex Thomson (Hugo Boss). Antoine Mermod, Président de la classe, et Guillaume Evrard, Délégué Général et aussi adjoint du directeur de course de la Route du Rhum, dressent le bilan.


Crédit : A Courcoux



« L’engouement du public a été incroyable, aussi bien à Saint-Malo qu’à Pointe-à-Pitre », se réjouit Antoine Mermod, président de la classe IMOCA. « L’accueil a été exceptionnel, les villes se sont mises au diapason de l’événement. Cette édition de la Route du Rhum a confirmé qu’il s’agit d’un rendez-vous incontournable de la course au large. »


Quinze marins à l'arrivée, aucune opération de sauvetage

Sur les 20 skippers au départ de Saint-Malo, cinq ont dû abandonner (Jérémie Beyou, Sam Davies, Isabelle Joschke, Louis Burton et Yannick Bestaven), onze ont bouclé le parcours sans s’arrêter et quatre autres en devant faire escale. Quinze marins ont ainsi rallié Pointe-à-Pitre.

« Le pourcentage d’abandons dans cette édition de la Route du Rhum s’élève à 30 % toutes classes confondues et à 25 % en IMOCA », analyse Guillaume Evrard. « Et malgré des conditions météo très difficiles, tous les marins sont rentrés par leurs propres moyens. Nous n’avons lancé aucune opération de sauvetage. »

Parmi les 15 marins qui ont bouclé la Route du Rhum 2018, 14 ont fait un pas de plus vers le Vendée Globe. En effet, mis à part Alex Thomson qui a déjà son ticket d’entrée, ces derniers ont pu valider leur qualification pour le prochain tour du monde en solo.


Alex Thomson dominateur, Paul Meilhat vainqueur 

La course a été marquée par la nette domination d’Alex Thomson, puis l’incroyable coup de théâtre lorsqu’il s’est échoué à l’arrivée. Antoine Mermod : « Alex a prouvé qu’il était supérieur sur 99 % de la course. Il allait beaucoup plus vite, il a trouvé un rythme supérieur et des meilleurs réglages que ses concurrents. Sa performance, à la fois sportive et technologique, a été absolument exceptionnelle. Il a un énorme coup d’avance sur les autres, il est l’homme à battre ! ». 

Arrivé 12 heures après Alex Thomson, Paul Meilhat remporte donc la Route du Rhum 2018, réalisant une prouesse à bord d’un IMOCA dépourvu de foils. « Paul fait un très beau vainqueur », souligne Antoine Mermod. « Si la performance de la machine est importante, le marin fait toujours la différence dans la course au large en solitaire. Après sa 2e place dans la Transat Jacques Vabre l’an dernier (avec Gwénolé Gahinet) et sa victoire dans les Monaco Globe Series au printemps (toujours avec Gwénolé), Paul poursuit sa montée en puissance. Il fait définitivement partie des meilleurs coureurs IMOCA. »


Zoom sur 2019

Le prochain rendez-vous pour les IMOCA se tiendra en juillet 2019 avec les « Valencia Globe Series », un nouveau rendez-vous en double (1000 milles) et en solitaire (3000 milles). Tandis qu'en novembre, 25 à 30 IMOCA sont attendus au départ de la Transat Jacques Vabre, dont sept monocoques de dernière génération.

Par la rédaction
Source : Mer et Media