jeudi 24 janvier 2019

L'Ultim Macif en chantier, "Nous avons tiré les leçons des problèmes techniques," dixit Guillaume Combescure

Le trimaran MACIF rentré à bon port il y a une dizaine de jours à Lorient après la Route du Rhum, l’équipe technique est aujourd’hui mobilisée pour remettre le multicoque à pied d’œuvre. Un chantier de fiabilisation qui devrait durer 4 mois pour une mise à l’eau planifiée en mai prochain. L'occasion de faire le point avec Guillaume Combescure, responsable performance du Team Macif.


Crédit : A Courcoux (Archive)

Focus sur la fiabilisation

« Le rapatriement en Bretagne a été assez long » souligne Guillaume Combescure, « ça nous a permis de faire le point, remettre les compteurs à zéro et repartir sur une spirale positive. Nous sommes tous très heureux d’avoir retrouvé le bateau et d’entamer le chantier pour le remettre en état de marche. »

Pour mener à bien sa mission, l’équipe technique pourra très largement s’appuyer sur les enseignements tirés de la dernière Route du Rhum, avec un maître-mot : la fiabilisation. « Nous avons tiré les leçons des problèmes techniques rencontrés sur la Route du Rhum, que ce soit sur les systèmes ou les appendices. Tout est instrumenté, nous avons donc pu faire le débrief des incidents et réagir en fonction. »


"Il faut désormais adapter les multicoques à ces conditions"

Plus largement, les avaries structurelles rencontrées également par les autres multicoques de la Classe Ultim pendant la course serviront aussi de sources d’information sur les potentiels renforts à effectuer. « Nous avons tous vu que les Ultimes étaient capables d’aller très vite dans de la mauvaise mer. C’est bien pour la performance mais il faut désormais adapter les multicoques à ces conditions » résume Guillaume.


Les prochaines étapes pour l’équipe de François Gabart 

Démonter et analyser tous les systèmes et réparer les petits dégâts de la dernière traversée de l’Atlantique, il n’y aura donc pas de grosses optimisations. L’idée étant de fiabiliser la plateforme, dans la lignée de ce qui avait était entrepris les années précédentes. Pour ce faire, le Team Macif pourra de nouveau compter sur la collaboration du cabinet d’architectes VPLP, et de North Sails pour expertiser les voiles du multicoque.


Vous conseille : François Gabart deuxième de la Route du Rhum : "C’est une belle place parce qu’elle n’était pas simple à conquérir"



Source : Macif