vendredi 25 janvier 2019

Le SailGP français se prépare pour l'acte 1 à Sydney, Billy Besson, Marie Riou et le team prennent des couleurs

Le circuit du Sail GP se prépare. L'équipe française, menée par Billy Besson, ne relâche pas ses efforts. Objectif : être prêt pour le premier événement de l'année à Sydney mi-février. Avec une robe parée essentiellement de bleu, le F50 portera haut les couleurs de la France et de son équipe. Le compte à rebours est lancé ! 



Crédit : B Outteridge



A Sydney, l’équipe technique de France SailGP Team est à pied d’œuvre depuis quelques jours pour monter, préparer, régler et peaufiner son F50 afin que tout soit prêt lorsque Billy Besson et Marie Riou arriveront sur place, ce dimanche.


Billy Besson : "une belle page qui s’annonce"

Pendant la période de « sea trials » (essais en mer), chaque bateau va être testé par un équipage tournant et composé de navigateurs de toutes les équipes. Quand Billy Besson, Marie Riou et leurs équipiers poseront leur barda en baie de Sydney, dimanche, ils seront à leur tour conviés à rejoindre l’équipe de test pilotée par le skipper de l’équipe australienne Tom Slingsby.

Ce n’est qu’une fois bouclée cette période d’essais que débuteront les trois semaines d’entraînement, avec les premiers duels le 1er février. « C’est une belle page qui s’annonce », se réjouit Billy Besson depuis le Portugal où, jusqu’à ce week-end, il est en stage olympique avec Marie Riou. « Je suis très impatient d’entrer dans le vif du sujet, d’autant qu’il y a énormément de travail à faire pour être fin prêts pour le warm-up du 14 février, puis les deux journées de régate les 15 et 16 février ».



Vous conseille : SailGP, nouveau circuit international, pour catamarans volants à foils identiques, "C’est l’avenir de la voile"


Par la rédaction
Source : V.Bouchet