vendredi 25 janvier 2019

Jean-Luc Van den Heede attendu en vainqueur de la Golden Globe Race aux Sables d'Olonne lundi après 211 jours de mer

Jean-Luc Van Den Heede, leader de la Golden Globe Race, avait raison de rester serein. Sa stratégie de contournement de l’anticyclone des Açores s’est révélée payante. Le marin navigue aujourd’hui dans un flux dominant d’ouest à nord-ouest qui lui permet de faire route directe vers la Sables d’Olonne à bonne allure. Mark Slats est relégué à plus de 300 milles. Le vainqueur est attendu lundi 28 janvier après plus de 210 jours de mer !


Crédit : Ch Favreau

En voile, la route la plus courte n’est pas forcément la plus rapide. VDH vient de le rappeler brillamment cette dernière semaine en acceptant de s’éloigner de la route directe. Il a pu toucher le premier les flux de vents d’ouest dominants et creuser de nouveau un écart significatif sur son adversaire. A moins de 500 milles du but, il possède plus de 300 milles d’avance sur Mark Slats, un matelas particulièrement confortable. Seule une avarie majeure sur son mât pourrait priver le navigateur de la victoire.


Mark Slats attendu vers le 30 ou 31

Entre 24 et 48 heures plus tard, le Néerlandais Mark Slats devrait en finir à son tour. Quand on compte plus de deux cents jours de mer dans la quille, un écart d’une ou deux journées est une paille à l’échelle d’un tour du monde !


Rendez-vous aux Sables d'Olonne

L’arrivée du vainqueur pourra être suivie en direct par les spectateurs sur un écran géant situé à côté de la scène. A l’issue de la remontée du chenal, le vainqueur sera accueilli sur le ponton du Vendée Globe. Ce sera l’occasion de sabrer la traditionnelle bouteille de champagne avant de rejoindre la scène principale face au public pour 20 à 30 minutes de questions et de réactions à chaud après plus de 210 jours de mer.


Source : Frette Communication