lundi 25 mars 2019

Démâtage sur le Défi Atlantique pour le Class40 de Luke Berry : "Le mât s'est cassé en deux"

Moins de 30 heures après le départ du Défi Atlantique, le Class40 Lamotte - Module Création, alors deuxième, a démâté hier soir vers 19h30 à 180 milles des côtes. L'amure de gennaker a cédé par 15 noeuds et le mât s'est brisé en deux. La houle étant forte, seule la bôme a été récupérée. Luke Berry et son équipage Pablo Santurde Del Arco, Ludovic Méchin et Yannis Troalen vont bien mais la déception est grande.


Crédit : M Merron

Luke Berry : "mettre le bateau sur cargo le plus vite possible"

"Le démâtage est survenu alors que l'on venait d'envoyer le gennaker dans des conditions tout à fait maniables, 15-18 noeuds. L'amure de gennaker a cassé, la voile est partie d'un coup et le mât s'est cassé en deux. Nous sommes maintenant sous gréement de fortune en essayant de faire route vers la Guadeloupe. Nous en avons pour 50 heures je pense. Nous avons croisé Miranda (Campagne de France) qui nous a donné un bidon de carburant."

"On avait une bonne vitesse, on était vraiment en bonne position et on se bagarrait bien ! L'objectif maintenant est de mettre le bateau sur cargo le plus vite possible pour le ramener en métropole, comprendre pourquoi le mât est tombé, réparer et être à nouveau d'attaque rapidement," confie Luke Berry.


Retour en Guadeloupe sous gréement de fortune

Luke Berry, Pablo Santurde del Arco, Ludovic Mechin et Yannis Troalen font ce matin route sous gréement de fortune vers la Guadeloupe. Les quatre marins économisent leur gasoil pour rallier la terre dans les meilleures conditions possibles. Ils se situent à 170 milles dans le Nord Est de la Guadeloupe et progressent à près de 6 noeuds.

Source : Luke Berry Sailing