lundi 18 mars 2019

Mise à l'eau de Sodebo Ultim 3, le dernier né de la classe Ultim 32/23, Thomas Coville : "Un moment fort"

C'est sous un temps pluvieux que le dernier né de la Classe Ultim 32/23 a vu le jour ce lundi 18 mars à Vannes. Sodebo Ultim 3 a touché l'eau peu après 15h devant le chantier Multiplast après 18 mois de construction. La manoeuvre a été parfaitement réussie sous le regard de Thomas Coville et de la famille Sodebo. Le mâtage s'est fait dans la foulée avant de larguer les amarres pour la Trinité sur Mer. Suivront dès demain les tests statiques avant les première navigations. Images. 


Mise à l'eau de Sodebo Ultim 3 de Thomas Coville à Vannes
Crédit : E Allaire






"La mise à l’eau est un moment fort et symbolique dans la vie d’un bateau. Jusqu’à maintenant c’était une idée, un concept, on va enfin introduire les éléments extérieurs, la vraie vie, le vent, l’eau, la nature, naviguer, voler. De la technique on passe au vivant. Avec ce bateau atypique, je suis assez enthousiaste et impatient de me voir réagir à d’autres sensations dont ma manière de barrer le bateau. La beauté du geste c’est d’avoir accepté de ne pas tout savoir, " raconte Thomas Coville, skipper de Sodebo Ultim 3, dans un communiqué de presse.


Crédit : F Morin

Vous conseille : Sodebo Ultim 3 de Thomas Coville dans le grand bain, mise à l'eau lundi 18 mars à Vannes - 17 mars 2019


E Allaire