dimanche 14 avril 2019

Aymeric Chappellier, 2e à La Rochelle, remporte le Défi Atlantique, Earendil et Made in Midi sur le podium - ITW

Arrivés dans la nuit rochelaise en deuxième position de la seconde étape, entre Horta et et La Rochelle, Aymeric Chappellier et son équipage remportent le Défi Atlantique au cumul des temps de course sur l'ensemble des deux parcours depuis Pointe-à-Pitre. Earendil, vainqueur de l'étape cette nuit, prend la deuxième place au général, devant Made in Midi de Kito de Pavant.


Credit : Ch.Breschi

Aymeric Chapelier (Aïna Enfance et avenir) - Vainqueur de la première étape, 2e de la seconde étape, vainqueur au général cumulé :


« Je la voulais cette victoire ! Nos adversaires se sont montrés coriaces et n'ont rien lâché. On finit très proche d'eux. Cette course a été très fatigante. La perte de notre grand spi qui explose dans un « planté » dès le deuxième jour nous a fortement mis à contribution. On a passé des heures à le réparer, une fois, deux fois, trois fois. On alternait à la barre et à la réparation, au détriment du sommeil. 

On a dû cravacher pour rester dans la partie. On termine très près d'Earendil qui a très bien navigué. Ce format de course est formidable. C'est bien de faire ainsi une transat d'Ouest en Est, qui ouvre beaucoup le jeu, très intéressante stratégiquement. Et c'est mieux de revenir par la mer que par cargo non ? »



Pietro Luciani (Earendil) - Second de la première étape, vainqueur de la seconde étape, 2e au général cumulé :


« C'est une belle victoire (d'étape). Je suis très heureux. Heureux de notre course, heureux de notre belle entente... Les 24 premières heures étaient cruciales, et on s'est arrachés pour être dans le bon wagon. Tout le monde était en phase à bord. On était tous d'accord sur les décisions à prendre, notamment au niveau du choix des voiles. »



Kito de Pavant (Made in Midi) - Troisième de la première étape, troisième de la seconde étape, 3e au général cumulé :


« Une deuxième étape qui a été vite au début et qui s'est ensuite refermée sur le Golfe de Gascogne. Un peu une habitude sur ce Défi Atlantique où on finit au près... C'était sympa de se bagarrer avec les cinq bateaux devant et surtout avec Aïna que l'on a retrouvé assez rapidement. On a fait toute la course ensemble. Un coup c'était lui devant, un coup c'était nous. 

On a eu un gros souci de connexion, ce qui fait que nous n'avions plus de météo, plus de classement pendant trois jours. Compliqué de suivre, on ne savait plus où il fallait aller. Mais on est content de maintenir cette 3e place. C'était l'objectif fixé en partant de Horta et voilà, c'est fait, car derrière cela poussait un peu ! »



PODIUM DÉFI ATLANTIQUE GUADELOUPE > HORTA > LA ROCHELLE :

1er - Aïna Enfance et avenir - Aymeric Chappellier : Son temps de course global sur l'ensemble des deux étapes depuis Pointe à Pitre, soit 3 800 milles théoriques, est de 15 jours, 03 heures, 42 minutes et 48 secondes, à la moyenne de 9,67 noeuds.


2e - Earendil Catherine Pourre / Pietro Luciani : Son temps de course global sur l'ensemble des deux étapes depuis Pointe à Pitre, soit 3 800 milles théoriques, est de 15 jours, 12 heures, 24 minutes et 15 secondes, à la moyenne de 9,44 noeuds.


3e - Made in Midi - Kito de Pavant : Son temps de course global sur l'ensemble des deux étapes depuis Pointe-à-Pitre, soit 3 800 milles théoriques, est de 16 jours, 13 heures, 22 minutes et 05 secondes, à la moyenne de 8,85 noeuds.

Par la rédaction
Source : GPO