samedi 4 mai 2019

Deuxième acte du SailGP, Billy Besson et Marie Riou dans les starting blocks à San Francisco

Ce week-end, l’équipe de France de SailGP dispute le deuxième acte du circuit dans la baie de San Francisco. « La brise thermique se lève l’après-midi et se renforce au fil des heures. On peut avoir une vingtaine de nœuds bien tassés avec beaucoup de courant et des variations entre les collines. C’est la première fois qu’on navigue dans ces conditions et que j’atteins les 36 nœuds au près à moins de 50 degrés du vent, » explique Billy Besson, le barreur du bateau français.


Crédit : E Stichelbaut (Plus d'images, ici)



Heintz et Mourniac en renfort

Les Français sont arrivés à San Francisco le dimanche de Pâques et ont eu une première semaine de préparation intense. Le 25 avril, ils reprenaient possession de leur catamaran bleu et blanc.
La priorité était d’abord de se familiariser avec le nouveau système de contrôle de vol récemment mis place sur les bateaux.

 Pendant de longues journées sur l’eau, ils ont travaillé leurs gammes, les manœuvres en vol, un exercice qu’ils ne maîtrisent pas encore aussi bien que les meilleurs de la classe. En même temps, Nicolas Heintz et Bruno Mourniac, les deux nouveaux wincheurs remplaçants, ont dû faire connaissance avec la machine.


« On est encore loin de viser un score, admet le barreur tricolore. Plus on progressera dans la maîtrise technique, plus on parviendra à jouer avec les autres. Et les résultats suivront ». Billy Besson, Marie Riou, Matthieu Vandame et Timothé Lapauw poursuivent donc leur apprentissage.

Rendez-vous ce soir à partir de 21h35 pour les voir à l’œuvre.





Le programme du SailGP à San Francisco

Samedi 4 Mai
3 manches à partir de 12H35 heure locale (21H35 HF)

Dimanche 5 Mai
2 manches puis la finale à partir de 12H35 heure locale (21H35 HF)

Retrouvez les résultats de l'Act 1 à Sydney, ici


par la rédaction
Source : Windreport