mercredi 15 mai 2019

Loïs Berrehar, 4ème de la Solo Concarneau : "Ça fait du bien au moral" - Figaro

Arrivé mardi à 5h57, Armel Le Cléac’h a remporté la 43e édition de la Solo Concarneau. Le Finistérien renoue ainsi avec la victoire, trois ans après son succès dans le Vendée Globe, devançant Loïs Berrehar, quatrième, d’à peine vingt minutes. Le skipper Bretagne – CMB Performance termine 4e de cette ultime confrontation avant la Solitaire Urgo – Le Figaro.


Crédit : JM Liot

Loïs Berrehar : "J’ai trouvé des réglages intéressants"

« Je suis globalement content de ma course. J’ai vu encore tout un tas de choses, notamment sur la vie à bord. J’ai beaucoup navigué sous pilote automatique. C’était l’un des mes objectifs sur cette étape. J’ai trouvé des réglages intéressants. Je suis assez content de ça, mais aussi du fait que les conditions sur ces 270 milles aient été très complètes. Ça nous a obligés à faire de nombreuses manœuvres et c’était parfait pour répéter nos gammes.

Ça fait du bien au moral, même si j’ai encore réalisé quelques petites fautes. Entre Sein et Ouessant, j’ai commis des erreurs de choix de voiles qui m’ont coûté un peu cher. Armel et Martin (Le Pape) se sont un peu échappés. Derrière, je n’ai jamais plus réussi à recroiser avec eux. ».

Par la rédaction
Source : Rivacom