dimanche 16 juin 2019

Un Bol d'Or Mirabaud dantesque, Ladycat powered by Spindrift s'impose pour la 4ème fois - Résultats

Jusqu’au bout de cette 81e édition du Bol d’Or, la compétition aura été intense pour l’équipage de Ladycat powered by Spindrift racing et ses 464 concurrents. Des conditions de navigations très particulières avec de faibles vents en direction du Bouveret avant un mémorable orage sur le trajet retour vers Genève. Un coup de tabac d’une rare violence et d’une telle soudaineté qu’il mit la course sur pause pendant quelques dizaines de minutes. Malgré ces conditions difficiles, Yann Guichard et ses équipiers ont fait preuve d’une belle maitrise et s’emparent d’une quatrième victoire sur cette mythique épreuve après 10 heures, 36 minutes et 21 secondes de course.


Crédit : Ch Schmid



Yann Guichard : "Un grand bravo à toute l’équipe"

« C’est génial de finir l’histoire de Ladycat ainsi, avec une victoire sur le Bol d’Or. Nous avons été dans le match du début à la fin. On passe en tête Le Bouveret avec une belle avance jusqu’à ce que l’orage arrive. Un orage si puissant, si intense et si soudain qui ne nous a pas laissé le temps de prendre un ris. 

Dans le plus fort du grain c’était très chaud, nous avons mis la course entre parenthèse pendant une quinzaine de minutes. Le seul objectif à ce moment de la course était de ne pas chavirer et de ne pas casser de matériel pour pouvoir repartir de plus belle. 

A l’entrée du petit lac Ylliam Comptoir et Alinghi sont revenus très forts sur nous mais nous avons réussi à rester devant jusqu’à la ligne d’arrivée. C’est la beauté du Bol d’Or, ce n’est jamais fini avant le passage de ligne. Un grand bravo à toute l’équipe qui n’a rien lâché du début à la fin. Ils ont été incroyables et François (Morvan) a très bien tactiqué. » commentait Yann Guichard à son arrivée.


Dona Bertarelli : "Je suis très fière"

« C’était une course très intense comme toutes les courses du Bol d’Or, toujours à rebondissements. On savait que l’orage allait arriver, que cela allait être fort mais en réalité c’est venu tellement vite. Depuis toutes ces années où je navigue sur le lac, je n’ai jamais vu des conditions pareilles même si des orages nous en avons vus beaucoup. Enfin là, même après l’orage, les vagues étaient impressionnantes sur le plan d’eau, courtes et vraiment très creuses. 

Et pour Ladycat, de finir cette saison dans ces conditions, pour sa dernière année et en plus que l’équipe m’offre cette victoire, c’était très émouvant. Je les remercie et suis très fière d’eux. Fière du parcours fait avec ce bateau pendant treize années avec ces 4 victoires à son palmarès. C’est une belle histoire qui se termine et je me réjouis d’en ouvrir une nouvelle l’année prochaine avec l’arrivée d’un nouveau support et de nouvelles aventures. » ajoutait Dona Bertarelli.

 
Crédit : L Von Siebenthal

Classement du Bol d'Or Mirabaud :

1. Ladycat powered by Spindrift racing, Yann Guichard
2. Ylliam Comptoir Immobilier, Bertrand Demole
3. Alinghi 1, Ernesto Bertarelli
4. Zen Too, Fred Le Peutrec
5 Okalys Youth Project, Arnaud Grange
La suite, ici

Source : V Bouchet