dimanche 9 juin 2019

Top départ de la Solitaire Urgo à Kinsale, abandon d'Alain Gautier suite à une collision, Schwartz rentre au port

Les 45 solitaires partis sur la deuxième étape de La Solitaire URGO Le Figaro ont pris le départ devant Kinsale à 18h00 HF dans une brise de secteur Ouest modérée. Yann Éliès enroulait en tête la bouée de dégagement au large de Head of Kinsale. Mais ce sont vers Alain Gautier et Benjamin Schwartz que les regards se sont tournés. Victimes d'une collision, le premier est contraint à l'abandon tandis que Schwartz est rentré au port ce soir. 


Crédit : A Gautier

Yann Éliès en ouvreur

C’est donc dans une brise modérée d’Ouest à Sud-Ouest d’une bonne douzaine de nœuds que la flotte s’est élancée devant la ria de Kinsale. Un navire de la Marine irlandaise sonnait le canon à 18h00 pétantes et ce fut Yoann Richomme (HelloWork-Groupe Télégramme) qui prenait le meilleur pour cette entame vers Head of Kinsale. La droite du plan d’eau, côté terre, semblait plus favorable pour Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) et Arthur Levaillant (Leyton) mais ce sont les partisans du large qui sortaient du lot.


Crédit : M sarrot

Abandon et retour au port 

Benjamin Schwartz (Action contre la faim) rentrait au port suite à une collision avec le bateau d'Alain Gautier (Merci pour ces 30 ans) avant le départ. Victime d'un refus de tribord sur la ligne de départ, Benjamin Schwhartz, 10e de la première étape, fait route vers Kinsale afin de réparer sa sous barbe.

Un abordage violent puisque le vainqueur du Vendée 1992 était contraint de jeter l’éponge et de rentrer directement vers Roscoff pour réparer un trou dans sa coque.

"Je ne l’ai pas vu alors que je me positionnais sur la ligne. Résultat : cette collision qui m’oblige à faire route directe vers Roscoff et à abandonner l’étape. Mais, au-delà, de mon cas, je suis désolé pour Benjamin Schwartz, qui a fait une super 1ère étape. Mea Culpa. J’espère qu’il va pouvoir repartir vite," raconte Alain Gautier.





MAJ : Benjamin Schwartz abandonne


Benjamin Schwartz a décidé de faire route en direction de la Baie de Morlaix avec son équipe technique afin de réparer et pouvoir prétendre à prendre le départ de la troisième étape.


Retrouvez les pointages à la bouée de dégagement et le départ en vidéo, ici



par la rédaction
Source : Rivacom