vendredi 26 juillet 2019

Les Internationaux de France de Match-Racing débutent à Pornichet, Mesnil, Bernaz et Pauline Courtois au départ

A partir de ce vendredi, les 12 équipages en lice vont ouvrir la 18e édition des Internationaux de France de Match-Racing à Pornichet. L’élite mondiale a pu effectuer ses derniers réglages sur les J80 mis à disposition par l’APCC Nantes à l’occasion de la journée d’entrainement hier. Désormais, et jusqu’à dimanche, place aux duels. A noter que 3 équipages féminins seront de la partie. On retrouvera les 3 meilleures équipes du monde en Baie du Pouliguen, emmenées par la numéro 1 mondiale Française Pauline Courtois !


Credit :  B.Bouvry / APCC


Le Championnat d’Europe en jeu

Pour la 18 édition, il y aura six duellistes Français en course, dont le tenant du titre Maxime Mesnil. Le Normand sera l’un des grands favoris, au côté notamment du Suisse Eric Monnin, déjà vainqueur à Pornichet en 2016.

Les IFMR 2019, aussi cadre du Championnat de France Elite de Match Racing Open, auront un enjeu encore plus particulier pour les 5 équipages tricolores masculins en lice puisque le meilleur d’entre eux représentera la France lors du prochain Championnat d’Europe de Match-Racing en Croatie en octobre prochain.


Pauline Courtois avant les Mondiaux

Déjà Championne d’Europe chez les femmes il y a quelques semaines, Pauline Courtois profitera, elle, avec son équipage, des Internationaux de France de Match-Racing pour emmagasiner de la confiance avant le Championnat du Monde, qui aura lieu en Suède du 5 au 10 août. Elles retrouveront à leurs côtés justement les deux meilleurs équipages féminins suédois au monde, celui d’Anna Oestling et celui de Johanna Bergqvist, respectivement 2e et 3e mondiale !



LES 12 BARREURS AUX INTERNATIONAUX de FRANCE de MATCH RACING 2019

- Eric MONNIN (SUI) – 3e mondial
- Maxime MESNIL (FRA) – 5e mondial
- Patrick ZBROJA (POL) – 6e mondial
- Piotr HARASIMOWICZ (POL) – 17e mondial
- Simon BERTHEAU (FRA) – 19e mondial
- Aurélien PIERROZ (FRA) – 27e mondial
- Lorenz MUELLER (SUI) – 42e mondial
- Johanna BERGQVIST (SUE) – 43e mondial (numéro 3 mondial au classement féminin)
- Jean-Baptiste BERNAZ (FRA) – 45e mondial
- Anna OESTLING (SUE) – 52e mondial (numéro 2 mondial au classement féminin)
- Pauline COURTOIS (FRA) – 62e mondial (numéro 1 mondial au classement féminin)
- Pierre-Antoine MORVAN (FRA) – 86e mondial

Par la rédaction
Source : FFV