vendredi 19 juillet 2019

Jérémie Beyou retrouve son IMOCA Charal : "Le bateau est vraiment cohérent aujourd’hui"

Après un premier semestre consacré à Solitaire URGO Le Figaro, Jérémie Beyou a retrouvé son IMOCA Charal le 16 juillet pour débuter les entraînements en double avec Christopher Pratt, qui l’accompagnera sur la Transat Jacques Vabre. D’ici là, les deux compères ont un premier objectif dans le viseur : la Rolex Fastnet Race, qui s’élancera le 3 août.



Credit : G.Lebec

Du Figaro à l'IMOCA

Après deux semaines d’un repos en famille à l’issue d’une Solitaire URGO Le Figaro particulièrement éprouvante physiquement, Jérémie Beyou a retrouvé son IMOCA Charal, remis à l’eau le 5 juillet. « Je suis chanceux, parce que je saute d’un programme ultra intéressant en Figaro à un autre juste génial avec l’IMOCA, » souriait le skipper


Jérémie Beyou est désormais passé en mode double en IMOCA aux côtés de Christopher Pratt, leur grand objectif pour les quatre mois à venir étant la Transat Jacques Vabre. « Cela ne veut pas forcément dire que nous sommes tout le temps seuls à bord – nous sommes notamment accompagnés par Bertrand Pacé dans un rôle de coach – et jusqu’au départ pour Le Havre, nous ferons toutes les manœuvres et la conduite en double », explique Jérémie Beyou.


La Rolex Fastnet Race pour commencer

Première échéance pour le duo : la Rolex Fastnet Race. Cette grande classique de 628 milles entre Cowes et Plymouth, via le rocher du Fastnet, s’élancera le 3 août avec 22 IMOCA au départ. « Le bateau est vraiment cohérent aujourd’hui en termes de performances et de fiabilité, donc nous avons envie de faire un beau résultat. Avec Christopher, nous serons dans une dynamique de compétition, c’est un vrai objectif sportif. »

La suite du programme ? Après quelques jours de repos au retour à Lorient, Jérémie Beyou et Christopher Pratt participeront aux cinq stages IMOCA organisés par le Pôle Finistère Course au large de Port-la-Forêt d’août à octobre, mais également à la 9e édition du Défi Azimut à Lorient (18-22 septembre).

Par la rédaction
Source : Charal Sailing Team