jeudi 25 juillet 2019

Miranda Merron met son IMOCA Campagne de France à l’eau, première épreuve sur la Rolex Fastnet Race

Miranda Merron a profité d’un chantier de remise au propre chez V1D2 à Caen pour doter son 60 Imoca Campagne de France d’une toute nouvelle robe, dessinée dans la perspective du prochain Vendée Globe. C’est un plan Owen-Clarke méconnaissable qui a retrouvé hier mercredi son élément.


Credits : I.Keller - JM Liot


Ancien IMOCA de Dominique Wavre

Miranda Merron, soutenue par son compagnon Halvard Mabire, a mis à profit le laps de temps entre la Bermudes 1000 race et la Rolex Fastnet race, qualificatives pour le Vendée Globe 2020, pour procéder à un profond chantier de vérification et de remise en ordre de son 60 pieds lancé en 2006.

Longtemps inactif en Angleterre, le voilier sain et solide construit en Nouvelle Zélande pour Dominique Wavre, et récupéré par Halvard et Miranda en début d'année, a pu être inspecté et vérifié sous toutes ses coutures.


Sur la Rolex Fastnet race

Campagne de France, gréé et doté de son numéro de course, le 50, lui aussi étroitement connecté à l'identité Manchoise du projet, se prépare à une nouvelle épreuve importante pour la qualification au Vendée Globe, la Rolex Fastnet race, course classique par excellence, longue d'un peu plus de 600 milles et dont le départ sera donné à Cowes le 3 aout prochain.


Fiche technique de Campagne de France

Architecte Owen-Clarke Design
Construction 2006
Anciens noms TEMENOS II, MIRABAUD, GREAT AMERICAN IV
Poids 8,5 tonnes
Hauteur mât 28 m
Mât classique
Foils Non
Surface voile max. près 330 m2
Surface voile max. portant 600 m2

Par la rédaction
Source : D.Van den Brink