mardi 6 août 2019

L'IMOCA flambant neuf APIVIA mis à l'eau, Charlie Dalin : "Cela fait des mois que je pense à cet instant"

L’Imoca APIVIA a été mis à l’eau à Lorient hier lundi 5 août. Une étape de taille sur la route qui doit mener Charlie Dalin à la ligne de départ du Vendée Globe le 8 novembre 2020 avec, pour premier test en course, la Transat Jacques Vabre. « Cela fait des mois que l’on réfléchit devant les ordinateurs et que l’on échange, des mois que le team APIVIA s’échine au chantier en soignant chaque détail, lâche le skipper. Alors, voir le bateau à l’eau est forcément une fierté et une très forte émotion. » 




Credit : M.Horlaville / disobey. / Apivia


L’histoire de cet Imoca a débuté lorsque Charlie Dalin, l’architecte Guillaume Verdier et le bureau d’études se sont assis pour la première fois autour d’une table pour poser les bases qui allaient les mener à construire un monocoque des plus novateurs.


Un bateau innovant et performant

Des foils, bien sûr, à la genèse des réflexions qui allaient diriger le design de la carène. Une carène faite non seulement pour optimiser les séquences de « vol », mais aussi pour limiter les coups de frein, et préserver la vitesse moyenne.

L’étrave étroite et spatulée, qui fut le premier élément visible de la coque d’APIVIA, a été pensée en ce sens. Le pont, bas en son centre pour améliorer le centre de gravité, et bombé sur les côtés pour assurer le redressement du bateau, participe aux performances globales.

Et le cockpit, particulièrement recouvrant, assurera au skipper de naviguer au sec en toutes circonstances et à l’abri du vent, façon de mettre la sécurité au service de la performance.


Charlie Dalin : "on va voir le piano prendre vie"

Rapidement, Charlie Dalin entouré de son équipe en charge de la maîtrise d’ouvrage, iront tirer les premiers bords. « Hisser la grand-voile, dérouler le gennaker, ça aussi, ce sera un moment très fort pour toute l’équipe, assure Charlie Dalin. Ça va être fou : on va voir le piano prendre vie, les systèmes, les configurations et le cockpit prendre tout leur sens. Puis on va sortir les foils, commencer à accélérer… »

L’équipe va maintenant avoir le temps de tester, pousser, fignoler le prototype et d’intégrer à l’équipe Yann Eliès, qui sera le co-skipper de Charlie Dalin sur la Transat Jacques Vabre.


L'IMOCA flambant neuf IMOCA mis à l'eau


Vous conseille : L'IMOCA de Charlie Dalin se dévoile, mise à l'eau d'Apivia cet après-midi - 5 août 2019


Fiche technique de l’IMOCA APIVIA


Architecte : Guillaume Verdier
Date de mise à l’eau : 5 août 2019
Longueur : 18,28m
Largeur : 5,85m
Tirant d’eau max : 4,50m
Tirant d’air : 29m
Poids : 8 tonnes
Surface de voiles au près : 350m²
Surface de voiles au portant : 560m²
30 000 heures de travail pour la construction

Par la rédaction
Source : DISOBEY.