jeudi 15 août 2019

Kévin Péponnet et Jérémie Mion 5e au Championnat du Monde : "Sur la medal race nous n'avons pas été très bons"

À l'issue de 7 jours intenses de compétition sur le Championnat du Monde de 470 à Enoshima, le duo français avec à la barre Kévin Péponnet et aux réglages Jérémie Mion s'offre la cinquième au classement général, premiers Français. Une performance qui leur permet de se qualifier pour le Test Event, et qui les rapproche un peu plus des Jeux Olympique de Tokyo, dans un an. Les régatiers en 470 seront donc à surveiller de près sur le plan d'eau Japonais lors du Test Event qui se déroulera du 16 au 22 août.


Kévin Péponnet et Jérémie Mion 5e au Championnat du Monde

Crédit : 470 Class

Un Championnat du Monde de très haut niveau en 470

Cette année, l'enjeu était de taille aussi, il fallait démontrer de bons résultats pour se voir sélectionner au Test Event, la répétition générale un an tout pile avant les Jeux réunissant le meilleurs équipage des pays qualifiés.

Durant toute la compétition, deux équipages ont clairement dominé, les Australiens et les Espagnols. Sur cette medal race, ils se disputeront les places d'un et deux, tant l'écart avec le troisième et grand.

Pour Kévin Péponnet et Jérémie Mion, la bagarre pour la troisième place est lancée. Le duo s'octroie finalement une honorable place de cinquième sur ce championnat du monde.

"Nous sommes un peu déçus, parce qu'il y avait vraiment moyen de monter sur la boite. Mais sur la medal race nous n'avons pas été très bons. Nous n'avons pas senti le bateau. Nous avons pris du retard sur le reste de la flotte. Un de nos adversaires direct était déjà en tête de la régate donc il fallait vraiment se donner à fond pour lui passer devant. Mais nous n'avons pas réussi et manquons de peu la médaille." raconte Kévin.

L'objectif est rempli, le duo est sélectionné pour le Test Event, qui se déroulera sur le même plan d'eau, du 16 au 22 août.


Les Jeux Olypmiques avant l'heure

Le Test Event va être une nouvelle occasion de naviguer et de continuer à être au contact des meilleurs. Il sera disputé sur le futur plan d'eau olympique, dans les mêmes configurations de course que les Jeux.

"On compte bien en profiter au max ! Il n'y en aura pas beaucoup des occasions de naviguer sur le plan d'eau des jeux, on va essayer de bien rester concentrés." conclut Jérémie Mion.

Source : FFV