jeudi 19 septembre 2019

Le nouvel IMOCA Arkea Paprec 3e des runs, Sébastien Simon poursuit le Défi Azimut : "Ça va aller très vite !"

Les IMOCA se retrouvent cette semaine à Lorient pour le Défi Azimut. Les runs de vitesse ont été disputés hier dans de superbes conditions. L’occasion pour Sébastien Simon et Vincent Riou de faire le spectacle ! Au classement des runs, ARKEA PAPREC monte sur la 3e marche du podium avec son meilleur temps à 3 minutes 12 secondes sur le parcours de 1,2 milles nautiques, juste derrière  Charal et PRB. Les marins prendront le départ aujourd’hui à 13h des 48h Azimut.


Le nouvel IMOCA Arkea Paprec
Credit : M.Viezzer

Parcours de 48 heures

A moins de 40 jours du départ de la Transat Jacques Vabre, le Défi Azimut est l’occasion de renouer avec la compétition pour Sébastien Simon et Vincent Riou. Après un rapide chantier au retour de la Rolex Fastnet Race en août, le duo avait effectué plusieurs sorties d’entraînement dédiées à la mise au point et aux réglages du bateau. Ce parcours de 48 heures permettra de valider la configuration course d’ARKEA PAPREC et d’accumuler les milles en double avant la Transat Jacques Vabre.


Sébastien Simon, skipper d'ARKEA PAPREC : 

« Le bateau est très prometteur. Nous sommes fiers du résultat quand on voit l’énergie dépensée. Il y a encore du travail et notamment pour stabiliser le comportement du bateau au portant dans la brise. Les 48 heures au large vont nous permettre de nous mettre en confiance avec Vincent (Riou). 

« Ça va aller très vite ! Nous allons faire pratiquement tout le parcours au reaching dans 20-22 nœuds de vent, des conditions vraiment top pour les foilers. On risque d’avoir des écarts assez conséquents samedi à l’arrivée entre les différentes générations de bateaux. »


Ce midi, les bateaux s'élanceront sur un parcours de 500 milles qui mènera les duos à mi-golfe de Gascogne dans du vent soutenu, puis cap à l’ouest avant de revenir vers Lorient. Une régate intense et au contact. Les conditions météo annoncées devraient permettre aux marins de faire parler leur monture et de se jauger à quelques semaines du départ vers Salvador de Bahia.


Vous conseille : Top départ du Défi Azimut, victoire de Charal sur les runs


Source : M.Fraleux