jeudi 19 septembre 2019

Banque Populaire X entame le Défi Azimut, Clarisse Crémer : "Un entraînement grandeur nature"

Depuis début juillet, Clarisse Crémer peaufine ses automatismes avec Armel Le Cléac’h à bord de Banque Populaire X. À un peu plus d’un mois de la Transat Jacques Vabre, ils s’apprêtent à débuter ce jeudi le Défi Azimut à Lorient.


Credit :  JM Liot

Clarisse Cremer : "on commence déjà à trouver nos marques !"

L’été a été studieux. Clarisse Crémer et Armel Le Cléac’h apprennent à se connaître en multipliant les sorties en mer depuis trois mois. Objectif : la Transat Jacques Vabre, dont le départ sera donné le 27 octobre prochain au Havre. « J’ai l’impression de connaître plus le bateau et j’arrive à identifier les aspects que je dois encore travailler, estime Clarisse Cremer. En double, on commence déjà à trouver nos marques ! »


Entrainement grandeur nature au Défi Azimut

Désormais, les deux marins s’apprêtent à entrer dans la dernière ligne droite avant la transatlantique. En guise de répétition, ils s’aligneront aujourd’hui à 13h au départ du Défi Azimut, une longue boucle de 48 heures depuis Lorient dans l’Atlantique.

« Ce sera un entraînement grandeur nature, avec une bonne partie de la flotte qui sera présente au Havre », explique Clarisse Cremer. Armel Le Cléac’h, lui aussi, n’y voit que du positif : « c’est toujours très enrichissant de se confronter à d’autres duos, cela pousse à se mettre dans le rouge et à faire des manœuvres que nous n’avons pas forcément l’habitude de faire. Le Défi Azimut permettra d’engranger de la confiance ».


Les conditions devraient également permettre de bien s’exprimer en mer. « Le vent sera soutenu pendant la course, précise Clarisse. Dès la première nuit, nous devrions avoir des conditions musclées comme on a rarement eu jusque-là ».

Source : D.Gallais