dimanche 20 octobre 2019

Aurélien Ducroz et Louis Duc au Havre depuis jeudi parés pour le départ de la Jacques Vabre : "Nous sommes prêts !"

Arrivés jeudi au Havre après un convoyage rapide depuis Lorient, Louis Duc et Aurélien Ducroz sont sereins sur leur niveau préparation pour la Transat Jacques Vabre. Le Class40 Crosscall Chamonix-Mont-Blanc s’est doté d’un jeu de voile entièrement neuf et compte bien révéler dès les premiers milles tout son potentiel.


Crédit : E Gachet

« Une nouvelle technologie de voile que Louis voulait absolument »

Les mois de septembre et octobre ont été intenses pour Louis Duc et Aurélien Ducroz, entre la mise en place de l’ensemble du projet et les nombreuses évolutions sur le bateau. Aurélien Ducroz partage ses sensations : « De nouvelles voiles, c’est comme partir avec un moteur neuf, ça révolutionne le bateau. 

Une Grand-Voile, un Solent et un Gennaker, trois belles voiles dont on a bien travaillé les réglages. On devait notamment tester celle de reaching car Louis voulait absolument une nouvelle technologie et c’est un avion de chasse ! Il connait son bateau sur bout des doigts et savait exactement la voile qu'il fallait et ça marche vraiment bien. Déjà que le bateau est assez dingue, là c’est encore autre chose. »


Une carte à jouer dans le gros temps

Les skippers de Crosscall Chamonix-Mont-Blanc ont pu s’entrainer aux côtés de leurs meilleurs concurrents comme Crédit Mutuel, Lamotte-Module création, Layton et Earendil. Une première confrontation parmi les différents prétendants à la victoire qui a conforté les évolutions du bateau et la progression du duo.

« Beaucoup de bateaux sont prêts et de très bons bateaux. Le notre est clairement très puissant et nous sommes assez fort au vent de travers et au reaching. Notre deuxième atout est le gros temps où on arrive à bien faire marcher le bateau. On aime bien quand il y a du vent ! »

Des qualités qui pourraient être mises à l’honneur dès la première semaine de course pour sortir de la Manche si les conditions traditionnellement fortes sont au rendez-vous. D’ici là, Louis Duc et Aurélien Ducroz réalisent les derniers préparatifs depuis les pontons du Havre entre l’avitaillement, le confort du bateau et les briefings météo et de sécurité.

Source : E.Rouzaud