vendredi 1 novembre 2019

Banque Populaire X troisième au général de la Jacques Vabre, Clarisse Crémer : "Je m’inspire d'Armel Le Cléac'h"

Avec le démâtage tôt ce matin du Class40 Entraide Marine – ADOSM et l’arrêt au stand qui se prolonge pour l’Imoca MASCF à Lorient, 53 équipages naviguent actuellement entre Porto, pour les derniers Class40, et les îles Canaries, pour les premiers Multi50 et Imoca. Ce soir, Chappellier/Leboucher reprennent la tête des Class40, Lamiré/Carpentier restent aux commandes des Multi50 et Beyou/Pratt tentent de garder Dalin/Eliès dans leur tableau arrière.


Crédit : JM Liot

Charal leader IMOCA

Ils se sont vus en mer au large de Marrakech et Charal a depuis distancé Apivia de 20 milles ce soir. Il faut dire que Jérémie Beyou et Christopher Pratt ont parfaitement enchaînés les empannages les uns après les autres. Un superbe escalier pour descendre jusqu’au nord des Canaries. Dans les alizés, il fait meilleur, mais les conditions de navigation sont hyper humides. Les casquettes reçoivent des trombes d’eau, Charlie Dalin parlait avec humour de la nécessité de mettre masque et tuba sur ces nouveaux engins volants. Arkea-Paprec s’est fait distancer par le groupe de six bateaux (Banque Populaire, Initiatives-Cœur, Groupe Apicil, Corum L’Epargne, 11th Hour Racing et PRB) toujours en pleine bagarre à 60 milles de la tête de course.

Pit-stop à Madère pour le Class40 Equipe Voile Parkinson

Ce vendredi 1er novembre, Florian Gueguen et Raphaël Auffret ont contacté la direction de course de la Transat Jacques Vabre pour l'avertir de la casse du support de leur hydrogénérateur. Si ce dernier a pu être sauvé, la plaque du support est quant à elle tombée à l'eau, empêchant toute réparation en mer. Sans cette 2ème source d'énergie à bord, tous les instruments ont dû être coupés obligeant les deux skippers à alterner les quarts à la barre. Le Class40 Equipe Voile Parkinson fait aujourd'hui route vers le port de Quinta Do Lorde situé à l’Est de l’île de Madère pour réparer au plus vite l'hydrogénérateur et faire le plein de gasoil. L'arrivée à Madère est prévue dans la nuit de dimanche à lundi.


Clarisse Crémer, skipper de Banque Populaire (IMOCA)

"On vient de faire un empannage, il y a pas mal de vent, on est sous grand gennaker le long des Canaries, c’est assez sportif. Ce matin, il y avait des claques à 30 nœuds, mais là, on n’a plus que 20-21 nœuds. Le vent de nord-est a pris de la droite ce qui nous a permis d’empanner. On va continuer comme ça toute la journée. On apprend à se découvrir avec Armel. C’est plutôt lui qui regarde les routages en premier. Ensuite, je regarde et on en discute. Je le vois faire et je m’inspire. Il y en a toujours un dehors pour surveiller le bateau. Les jours passent assez vite comme ça. Dans la journée, on prend toujours un moment pour décortiquer ce qui se passe dans les prochaines heures. Armel barre car c’est assez technique au portant."

Classement du jour 16h00

Imoca
1 - Charal
2 - Apivia
3 - Banque Populaire X

Class40
1 - Aïna Enfance & Avenir
2 - Crosscall Chamonix Mont-Blanc
3 - Made in Midi

Multi50
1 - GROUPE GCA - MILLE ET UN SOURIRES
2 - PRIMONIAL
3 - Solidaires En Peloton - ARSEP

Vous conseille : Le point du matin


Source : TJV