dimanche 3 novembre 2019

Retour en course pour Amélie Grassi, Tanguy Bouroullec caracole en tête de la deuxième étape de la Mini-Transat

Après un départ tonique donné hier à 15h33 (heure française) de la deuxième étape de la Mini-Transat La Boulangère, les marins ont fait cap au sud une bonne partie de la nuit avant de mettre définitivement le clignotant à l’Ouest au lever du jour, cap sur le Marin en Martinique. Pour cette première nuit en mer sur ce second acte, la flotte a navigué à vive allure profitant d’un bel Alizé de 15 à 25 nœuds. Ce matin au pointage de 9h, c’est Tanguy Bouroullec (969 - Cerfrance) qui caracole en tête de la flotte des Protos, tandis qu’en Série c’est Ambrogio Beccaria (943 - Geomag) qui a pris les commandes.


Crédit : Ch Breschi



Retour en course pour Grassi, Gendron devrait suivre

Après une escale technique express d’un peu plus de deux heures à Las Palmas de Gran Canaria, Amélie Grassi (944 - Action Enfance) a pu repartir en course à 3h16 heure française. Elle a dû réparer la ferrure d’étai qui tient son étai, son balcon avant et son bout-dehors.

Marie Gendron, arrivée également en escale technique peu après Amélie Grassi, a pu quant à elle faire un état des lieux de son proto 930 - Cassiopée-SNCF en le couchant dans la marina. Diagnostic rassurant puisque les réparations sur le carénage de quille vont pouvoir être effectuées et la pièce du tangon endommagée va être remplacée. Si tout se passe bien, Marie pourrait repartir au mieux demain matin en course.

Classement du dimanche 3 novembre à 9h (heure française)

PROTO
1- Tanguy Bouroullec (969 – Cerfrance) à 2538 milles de l’arrivée
2- Morten Bogacki (934 – OtgLilienthal) à 8,6 milles du premier
3- Erwan Le Mene (800 – Rousseau Clôtures) à 14,2 milles du premier

SERIE ​​​​​​​
1- Ambrogio Beccaria (943 - Geomag) à 2552,5 milles de l’arrivée
2- Julien Letissier (869 – Reno Style) à 2,1 milles du premier
3- Joe Lacey (963 – Earlybird Racing) à 3,8 milles du premier

Source : Mini Transat