samedi 23 novembre 2019

IMOCA, Class40, Multi50, retour sur la 14e édition de la Transat Jacques Vabre

Terre Exotique, le dernier Class40, a franchi la ligne d'arrivée de la Transat Jacques Vabre jeudi 21 novembre. Six nouveaux Class40, 16 foilers en IMOCA (dont 5 récemment mis à l’eau), des duos bien assortis, la Route du Café 2019 fut enthousiasmante et riche. On retiendra une régate sur 4 350 milles de très haut niveau, les vainqueurs Lipinski/Hardy en Class40, Lamiré/Carpentier en Multi50 et Dalin/Eliès en IMOCA pour une édition qui marquera les esprits.


Crédit : JM Liot

En chiffres :

3 duos incontestables

Multi 50 : Gilles Lamiré et Antoine Carpentier (Groupe GCA - Mille et un sourires)
IMOCA : Charlie Dalin et Yann Eliès (Apivia)
Class40 : Ian Lipinski et Adrien Hardy (Crédit Mutuel)

Les écarts à l’arrivée ne laissent pas planer le doute sur la suprématie des vainqueurs. Mais dans aucune des trois classes, le tandem leader à Salvador de Bahia ne s’est pas installé en tête dès le départ du Havre. Le match a été âpre et longtemps indécis dans chacune des catégories.

1 Pot-au-noir copieux

Très facile pour les Multi50, punitif pour Charal en IMOCA, tour à tour conciliant ou exigeant pour les Class40, le Pot-au-noir a pesé sur la course.

2 vainqueurs sur trois sont des bateaux neufs

A une semaine d’intervalle, Apivia et Crédit Mutuel touchaient l’eau début août 2019. Ils arrivaient à Salvador de Bahia prêts à repartir !

3 vainqueurs de 3 cabinets d’architectes différents

Si en 2017, le cabinet VPLP raflait la mise dans trois catégories sur quatre, cette année, les trois bateaux vainqueurs sont issus de trois cabinets différents : VPLP en Multi50, Guillaume Verdier en IMOCA et David Raison en Class40

7 abandons sur 59 partants

Ils étaient 59 à s’élancer du Havre (suite au retrait de l’IMOCA Fortil avant le départ consécutif à un incendie). 52 ont bouclé le parcours. 2 IMOCA ont abandonné : MACSF suite à son talonnage à Etretat en tout début de parcours et Hugo Boss après avoir violemment percuté un OFNI arrachant sa quille. Sur les 5 Class40 qui ont dû renoncer, on dénombre deux démâtages (Lamotte Module Créations et Marine ADOSM) et une blessure (William Mathelin-Moreaux sur Beijaflore)

5 bateaux ont fait escale technique et sont repartis

Source : S.Gueho