lundi 23 mai 2016

Figaro / Carton plein de Charlie Dalin sur la Le Havre All Mer Cup en "état de grâce" en ce jour 1

En tête de la première bouée à la dernière ligne d’arrivée du jour, Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) a survolé la première journée de la Le Havre Allmer Cup, ce lundi. Le Havrais prend logiquement la tête du classement général provisoire avant jury, devant Yoann Richomme (Skipper Macif 2014) et Gildas Morvan (Cercle Vert). Demain mardi, place à la grande course.


Très belle 1e journée de Charlie Dalin sur la Le Havre All Mer Cup
Credit : A.Courcoux


Dans cette baie de Seine qui l’a vu grandir, Charlie Dalin a vécu une de ces journées rêvées qui regonflent d’optimisme. C’est même un récital que le Skipper Macif 2015 a livré ce jour : victoire dans le parcours construit après avoir franchi en tête toutes les bouées, puis victoire encore dans le parcours côtier de 23 milles dominé d’un bout à l’autre.


20 sur 20 ?
« Il y a eu deux ou trois choses imparfaites, tempère Charlie Dalin, mais je ne dois pas trop en demander. J’ai vécu cette journée dans un état après lequel on court tous : l’état de grâce. J’ai passé du temps à régler mon nouveau mât, jusqu’à hier soir encore, et je crois que j’ai trouvé les bons réglages dans les conditions du jour, entre 13 et 17 nœuds. 

J’étais vraiment bien au près, ce qui m’a aidé sur les deux parcours. Quand tu passes en tête, tout est plus facile : tu peux anticiper, virer sans être bloqué… Tu cours plus sereinement. On y verra plus clair sur le classement après la Grande Course (coefficient 3) demain. Ça tombe bien, c’est l’exercice que je préfère ».


Richomme, Morvan et Simon au contact
Rarement pourtant, Charlie Dalin aura eu la partie facile. Sur le parcours construit, le Normand aura dû résister aux assauts d’Erwan Tabarly (Armor Lux) et de son compagnon d’écurie Yoann Richomme (Skipper Macif 2014), finalement deuxième devant le Britannique Alan Roberts (Alan Roberts Racing).

Sur le parcours côtier qui mena la flotte de la Le havre Allmer Cup à la Cardinale Nord du Général Metzinger, Charlie Dalin n’aura connu guère de répit supplémentaire. Ce n’est que sur la dernière remontée au près que le 2e de la Solitaire du Figaro 2015 sera parvenu à s’accorder une minute et trente secondes de marge sur Yoann Richomme, finalement troisième de la régate après que Gildas Morvan (Cercle Vert) a réussi à gommer son retard sur le dernier bord sous spi.

Les deux skippers Macif mènent le classement général provisoire devant le tenant du titre, Gildas Morvan (Cercle Vert) et Sébastien Simon (Bretagne CMB Performance), tandis que le jury devait statuer dans la soirée sur trois « réclames ».


Belle entame de Pierre Quiroga
Pour sa première saison en Figaro Bénéteau 2, Pierre Quiroga (Skipper Espoir CEM) s’est montré particulièrement inspiré. 10e du parcours construit, le Marseillais né à Brest termine à une excellente 4e place du parcours côtier. Pas mal pour un spécialiste du match-racing qui ne navigue sur ce support que depuis janvier. Sophie Faguet (Région Normandie), menait lundi le contingent féminin : elle occupe la 15e place du classement après deux manches.


Mardi, c’est Grande Course - coefficient 3
117 milles attendent ce mardi les 22 solitaires engagés dans la Le Havre Allmer Cup. Un parcours réduit en raison de la livraison tardive des Figaro Bénéteau 2 de retour de Saint-Barth, mais qui ne manquera pas de sel : petit mais costaud, le parcours côtier se mènera au galop. Francis Le Goff, directeur de course, raconte le tracé : « Les skippers auront un grand bord de portant pour commencer, direction le sud-ouest et les Essarts de Langrune. Avec la mer montante jusqu’à 14 heures, la Seine à passer et le courant qui entre en scène, ce bord révélera déjà des choses sur le résultat final. Un autre morceau de bravoure les occupera une bonne partie de la nuit : après avoir viré la boue de Sword (au sud), les marins descendront est-nord est vers Fécamp dans un très long bord de près. Vu les vitesses affichées ce jour, il y aura une très belle lutte. Enfin, ils redescendront vers Le Havre avec un tout petit peu moins d’air, mais sous spi, puisque le vent va basculer à droite ».


Classement général avant jury :
1. Charlie Dalin (Macif 2015) 3 pts
2. Yoann Richomme (Macif (2014) 8 pts
3. Gildas Morvan (Cercle Vert) 10 pts
4. Sébastien Simon (Bretagne CMB Performance) 14 pts
5. Pierre Quiroga (Espoir CEM) 18 pts
6. Vincent Biarnès (Guyot Environnement) 19 pts
7. Alexis loison (Groupe Fiva) 23 pts
8. Nicolas Lunven (Generali) 24 pts
9. Alan Roberts (Alan Roberts Racing) 25 pts
10. Erwan Tabarly (Armor Lux) 25 pts
11. Anthony Marchand (Ovimpex-Secours Populaire) 29 pts
12. Corentin Douguet (Sofinther-Secours Populaire) 36 pts
13. Sophie Faguet (Région Normandie) 43 pts
14. Nick Cherry (Redshift) 44 pts
15. Sam Matson (Chatham) 45 pts
16. Justine Mettraux (TeamWork) 46 pts
17. Arnaud Godard-Philippe (Faun Environnement) 49 pts
18 . Claire Pruvot (Port de Caen Ouistreham) 55 pts
19. Marc Noesmen (Team Vendée Formation) 58 pts
20. Aymeric Decroocq (Bretagne CBM Espoir) 58 pts
21. Robin Elsey (Artemis 43) 62 pts
22. Cécile Laguette (Ilona) 65 pts


La Le Havre Allmer Cup, mode d’emploi
La Le Havre Allmer Cup, c’est six jours de course, trois exercices différents et autant de coefficients. Les épreuves se scindent en deux groupes : les parcours techniques et la grande course.

Les parcours techniques :
Dates : lundi 23 mai, jeudi 26, vendredi 27, samedi 28
Deux formats : parcours construits et parcours côtiers
Parcours construits : Coefficient : 1 - Durée : 1h30 à 1h40 d’effort - Format : deux allers-retours entre deux bouées
Parcours côtiers : Coefficient : 2 - Longueur : sept parcours ont été anticipés. Ils font entre 20 et 40 milles, avec une possibilité offerte à l’organisation de course de renvoyer le peloton vers la ligne d’arrivée depuis n’importe quelle marque de parcours.

La Grande Course : Date : mardi 24 mai, départ 11 heures - Coefficient : 3


Par la rédaction
Source : MA Prestation

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?