mardi 22 novembre 2016

Record / Choc sur Sodebo Ultim' dans l'Indien, Thomas Coville sous tension (Vidéo)

L'Indien ne fait pas de cadeau à Thomas Coville. L'avance du skipper sur le record de Francis Joyon n'est plus que de 380 milles ce soir, lui qui en a compté plus de 1000. L'anticyclone de Sainte-Hélène n'est plus qu'un lointain souvenir. Depuis le cap de Bonne Espérance, les heures sont délicates à bord du maxi trimaran ! La tension était palpable ce matin dans la voix des routeurs de Sodebo Ultim’. La traversée de l’Indien s’annonçait virile, elle est en effet musclée. Au cœur des Quarantièmes, le skipper du trimaran n’a d’autre choix que de faire le dos rond et de s’adapter. 


Crédit : F Morin

Alors que Sodebo Ultim' contourne le noyau de vent et de mer très forte générée par la dépression qui passe dans son sud, tout le jeu consiste à éviter que le bateau parte en survitesse. Hier sous J3 et 2 ris dans la grand-voile, il dévalait l’océan avec des pointes à 45 nœuds dans des creux de 6 à 7 mètres poussé par des vents de 33 nœuds en moyenne. Pendant presque deux heures, le skipper a préféré ralentir sa course effrénée en affalant la voile d’avant et en gardant le minimum de toile dans la grand-voile.

« On ne cherche pas des vitesses de pointe élevées mais plutôt une bonne moyenne très difficile à obtenir dans ces conditions de mer et de vent instable » expliquait ce matin Thierry Douillard un des routeurs.


Ces conditions de navigations sont attendus toute la journée. Le skipper devrait passer dans le nord des iles Kerguelen ce jeudi 24 pour ensuite plonger plus au sud en direction du deuxième des trois grands caps, le Cap Leeuwin.


Choc avec un mammifère marin sans dégât pour Sodebo
Hier lundi vers 16 heures, Thomas Coville a joint son équipe à terre après avoir touché un mammifère alors qu’il filait à 30 nœuds. Contraint de ralentir pour évaluer les dégâts, le skipper de Sodebo Ultim' a pu refixer rapidement le système de liaison du safran tribord qui avait été touché dans la collision.



Temps de course à 17h15 TU
379.04 NM D'AVANCE
DISTANCE PARCOURUE : 9513.9 NM
DISTANCE PARCOURUE SUR 24H : 562 NM
VITESSE MOY. SUR 24H : 23.4 NDS - 43.3 KM/H

par la rédaction
Source : A Bourgeois

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?