jeudi 14 septembre 2017

IMOCA / Fabrice Amedeo passera aux foils en 2018 à la barre de l'ex-No Way Back

Changement de monture pour Fabrice Amedeo qui passera aux foils après la Transat Jacques Vabre 2017. Le skipper disputera le Vendée Globe 2020 sur l'ex-No Way Back de Peter Heerema sous les couleurs de Newrest. "J’ai l’impression de vivre un nouveau rêve."


Credit : JM Liot

Vendée Globe 2020 avec des foils
Il y a un an, Fabrice Amedeo était dans les starting-blocks pour prendre le départ du rêve de sa vie, le Vendée Globe. Quelques mois après son retour, il officialise le rachat d’un monocoque de dernière génération ; celui précédemment aux mains de Pieter Hereema. Une bonne nouvelle n’arrivant pas seule, le groupe Newrest lui renouvelle sa confiance et l’accompagnera sur la prochaine édition du tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance en 2020.

Avec une Route du Rhum-Destination Guadeloupe, une Transat Jacques Vabre et un Vendée Globe à bord de son monocoque actuel, Newrest - Brioche Pasquier, anciennement Gitana 80, le marin avait des envies de changement. L’opportunité de concrétiser ses aspirations s’est présentée il y a peu avec le rachat de « No Way Back », le monocoque à foils avec lequel son ancien propriétaire, Pieter Heerema, avait bouclé le tour du monde en solitaire. 

Préparé minutieusement par l’équipe d’Antoine Mermod, le nouveau bateau à foils sera mis à l’eau d’un jour à l’autre à la Trinité-sur-Mer pour des navigations de validation technique. Il sera ensuite convoyé à Lorient où il passera l’automne en attendant une mise à l’eau début 2018 et de premiers entrainements au large.


Prise en mains en 2018, l'actuel Newrest Pasquier bientot à Romain Attanasio
C’est donc à la barre d’un bateau de dernière génération que Fabrice Amedeo s’alignera dès la saison 2018 avec en point d’orgue une participation à la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. D’ici là, il prendra le départ d’une dernière course à bord de son fidèle compagnon de route et sera au départ de la Transat Jacques Vabre le 5 novembre prochain, associé à Giancarlo Pedote.

Il en remettra ensuite les clés à Romain Attanasio, son nouveau propriétaire.


Changement de monture, mais pas de ligne directrice
« J’ai l’impression de vivre un nouveau rêve et même temps d’avoir vécu un second Vendée Globe cet été avec le rachat de ce bateau, confie Fabrice Amedeo. Je repars donc pour un nouvel Everest avec l’envie d’énormément travailler et progresser pour me mettre au niveau de cette incroyable machine, mais la compétition n’effacera jamais mon envie de continuer à raconter mes aventures et partager la magie du large avec le grand public ».

Par la rédaction
Source : Rivacom