jeudi 15 mars 2018

Solo Maitre Coq / Départ reporté à demain pour la grande course, les figaristes à quai aux Sables d'Olonne (ITW)

En raison de l’état de la mer au large des Sables d’Olonne, la Direction de course de la Solo Maitre Coq a choisi, ce midi, de reporter le départ de la grande course. Celle-ci doit être lancée demain vendredi, à 13 heures. A noter que le parcours sera réduit de 335 à 245 milles. Les figaristes resteront donc à quai ce jeudi. Ils racontent. 


La Solo Maitre Coq 2018 reste à quai aux Sables d'Olonne jusqu'à vendredi
Credit : Ch  Breschi

Le parcours est réduit mais reste une grande boucle

« Les conditions de mer actuelles ne nous permettent pas de lancer un départ dans des conditions acceptables de sécurité. Le parcours est réduit mais demeure une grande boucle entre Belle-Ile, Yeu et Ré. Seul le deuxième tour de l’île de Ré est supprimé. Le départ devrait être donné dans une quinzaine de nœuds de vent de sud-ouest. Les coureurs devraient ensuite profiter d’un régime d’ouest pour une douzaine de nœuds avant que le vent devienne très instable et très variable dans la nuit de vendredi à samedi. Dès lors, ils pourraient connaitre des heures un peu délicates, mais les choses sont prévues de s’améliorer dans l’après-midi de samedi avec l’établissement du vent au nord-ouest pour 18-20 nœuds, » indique le Directeur de course.

Martin LE PAPE (Skipper Macif 2017) : 

« Je ne m’attendais pas du tout à ce que le départ soit retardé. J’étais prêt pour partir à 13h. J’avais fait tous les routages météo pour ça. Ça change tout et il va falloir rebosser un peu mais, au final, c’est sûr que c’est plutôt intelligent de décaler le départ vu les conditions. Clairement, la grande course est mon objectif principal sur cette Solo Maître CoQ. C’est là où l'on va voir qui va être dans le coup pour la saison donc c’est une course importante. »

Loïs Berrehar - Sailor (Concarneau Entreprendre) : 

« C’est bien que le départ soit retardé. Il y a beaucoup de mer et cette Solo Maître CoQ est ma première course en solo donc ça m’arrange un peu. Le truc, c’est que même si on va avoir moins de vent que prévu, on va avoir beaucoup de houle et pour régler les voiles, ce ne sera pas facile. De plus, il ne faudra pas passer trop près des hauts fonds. 

A la base, je n’étais pas censé faire la course puisque je me prépare pour La Transat AG2R La Mondiale en double avec Erwan Le Draoulec - Skipper mais comme mon objectif c’est de faire La Solitaire URGO Le Figaro ensuite, je me suis dit qu’il n’y avait pas meilleur entraînement. »


Vous conseille : Solo Maitre Coq / Victoire d'Alexis Loison, abandon de Justine Mettraux sur la première journée - 14 mars 2018



par la rédaction
Source : Solo Maitre Coq