mardi 17 avril 2018

Quéguiner – Leucémie Espoir revient en Figaro, l'objectif : sélectionner et soutenir un nouveau skipper en Figaro 3

Après six belles années passées avec Yann Eliès avec trois victoires dans la Solitaire du Figaro en 2012, 2013 et 2015 puis une belle cinquième place dans le Vendée Globe 2016-2017, le Groupe Quéguiner choisit aujourd’hui de poursuivre son aventure voile avec la Fédération Leucemie Espoir. Objectif : sélectionner et soutenir un nouveau skipper en Figaro 3.


Credit : A.Courcoux


« Notre but est de donner à un skipper les meilleurs moyens pour développer son projet et s’exprimer au plus haut niveau sur le circuit exigeant des Figaro Bénéteau. Un circuit sur lequel nous avons connu de nombreux succès, mais surtout où nous avons eu énormément de plaisir en tant que partenaire », explique Bertrand Quéguiner, responsable du projet voile.



Le choix du skipper se prendra à l’issue de la Solitaire 2018

« Nous ne fermons aucune porte. Cela pourra être quelqu’un ayant déjà régaté en Figaro 2 ou issu de la voile olympique. Le choix du skipper se prendra à l’issue de la Solitaire URGO Le Figaro sur dossier. Nous rechercherons un marin qui partage les valeurs du Groupe. »

Un Figaro 3 a déjà été commandé et les moyens de fonctionnement permettant au futur skipper du projet de participer à l’ensemble des courses inscrites en calendrier de la classe à partir de 2019 sont assurés.


Un Figaro et un Mini 6.50 Queguiner - Leucémie Espoir 

Le Groupe soutiendra en outre Vincent Busnel sur le circuit des Mini 6.50. « Là encore, l’affect est l’une des bases de notre engagement. Vincent, dit Enzo, a été le préparateur de Yann Eliès ces dernières années et il nous est apparu naturel de l’accompagner jusqu’à la Mini Transat – La Boulangère 2019. Il courra ainsi lui aussi sous les couleurs du Groupe Quéguiner et de la Fondation Leucémie Espoir », souligne le responsable du projet voile.

Il naviguera sur le prototype n°621, un plan Finot-Conq construit en 2007 pour Erwan Le Roux et sistership du 667, avec lequel Thomas Ruyant et Benoît Marie ont chacun remporté l’épreuve en 2009 puis 2013.


Par la rédaction
Source : Rivacom