mercredi 25 avril 2018

Transat AG2R / Deux démâtages à déplorer, avec Skipper Macif de Martin Le Pape et Sateco de Benjamin Dutreux

Deux démâtages cette nuit sur la Transat AG2R. D'abord, le Figaro Skipper Macif de Martin Le Pape et Yoann Richomme a démâté peu avant 6 heures. Suivi quelque temps plus tard de Sateco - Team Vendée Formation de Benjamin Dutreux et Frédéric Denis. Personne n'a été blessé mais la course perd là de sérieux clients.


Macif de Martin Le Pape et Yoann Richomme ont dematé sur la Transat AG2R
Credit : A.Courcoux / Macif

Démâtage de Skipper Macif

La tête de mât a cédé. Le duo est actuellement en train de sécuriser le bateau et décidera ensuite du port de destination. Les conditions de vent et de mer étaient fortes au moment du démâtage. La flotte a rencontré cette nuit un vent de 30 nœuds avec des rafales à plus de 40 nœuds, et une houle de 3 à 4 mètres.

A 6h30 ce matin, Skipper Macif se trouvait positionné à 40 milles nautiques dans l’ouest des côtes portugaises.

Martin Le Pape : 

« C'est compliqué à vivre au-delà de la déception de l'abandon. On ne pouvait rien faire contre ça, on renonce la mort dans l'âme. On avait 40 nœuds sur une mer hachée et on avait fait ce qu'il fallait pour être sereins : on naviguait un ris dans la grand-voile et le petit spi. On avait joué la prudence, on était tous les deux sur le pont… et, en trois secondes, la course s'est arrêtée ».


Démâtage de Sateco - Team Vendée Formation

Un peu plus tard dans la matinée, c'était au tour de Benjamin Dutreux et Frédéric Denis de signaler leur démâtage avec Sateco-Team Vendée Formation.

Ils étaient alors 5ème au classement au moment de l'avarie. Les deux skippers ne sont pas blessés, ils ont pu sécuriser le bateau et font route au moteur vers Lisbonne distant de 150 milles.

Benjamin Dutreux : 

"Nous sommes sous GV 1 ris et petit spi, en mode sécurité car bien placés. Le vent souffle à 25-35 nœuds. Nous sommes sur le pont tous les deux. Quand soudain, on entend un gros "Crac" ... Puis le mât se brise en deux.

Il faut faire vite, le mât est dans l'eau, tape contre la coque et risque de la perforer. Une quinzaine de minutes plus tard, nous avons réussi à sécuriser le bateau. 

Une fois Sateco - Team Vendée Formation sécurisé, c'est le grand vide dans la tête. Je n'avais jamais vu l'histoire se finir comme ça. 

C'est la fin de l'aventure qui avait pourtant bien commencé. Mais là, en quelques secondes, tout s'arrête. Le pire, c'est de ne pas savoir réellement pourquoi, comment, que s'est-il passé ?"


CLASSEMENT de la Transat AG3R LA MONDIALE du 25 avril à 5H

1- Bretagne – CMB Performance (Sébastien Simon / Morgan Lagravière) à 3369,85 milles de l’arrivée
2- Breizh Cola (Gildas Mahé / Nicolas Troussel) à 14,89 milles du premier
3- AGIR Recouvrement (Adrien Hardy / Thomas Ruyant) à 17,24 milles
4- Groupe Royer – Secours Populaire (Anthony Marchand / Alexis Loison) à 29,62 milles
5- Armor Lux – Gedimat (Erwan Tabarly / Thierry Chabagny) à 31,89 milles

Par la rédaction
Sources : MA Prestation - TALM