mardi 29 mai 2018

Class40 / Fin de construction pour Corum, Nicolas Troussel : "Cette mise à l’eau ouvre un nouveau chapitre"

Fin de construction pour Corum. Le Class40 a été mis à l’eau hier à La Trinité sur Mer. Nicolas Troussel est maintenant tourné vers l'objectif de la saison : la Route du Rhum. "Cette mise à l’eau ouvre un nouveau chapitre. Désormais, nous attaquons la phase des premières navigations, des premières sensations puis des premiers réglages."


Corum de Nicolas Troussel mis à l'eau à La Trinité sur mer.
Credit : E.Allaire

Nicolas Troussel : "Nous attaquons la phase des premières sensations "

Cette mise à l’eau est l’aboutissement de cinq mois de travail pour donner naissance au Class40 CORUM. Ce nouveau Mach40.3 a touché l’eau hier à 16 h, un moment attendu par Nicolas Troussel, impatient de tirer ses premiers bords et de préparer le bateau pour être au départ de la Route du Rhum en novembre prochain.

« Cette mise à l’eau ouvre un nouveau chapitre. Jusqu’à présent, nous étions dans la construction et l’organisation. Désormais, nous attaquons la phase des premières navigations, des premières sensations puis des premiers réglages. J’ai hâte de naviguer, hâte de voir que tout fonctionne correctement », commente le skipper, double vainqueur de la Solitaire du Figaro.


"Nous savons que nous partons sans aucun retard côté technique"

Le marin Finistérien, récemment 3ème de la Transat AG2R avec Gildas Mahé, a d’ores et déjà mis sa patte sur sa machine, le cinquième Mach40.3 aujourd’hui construit : « Nous avons apporté quelques évolutions, des réglages, notamment sur la quête de mât, sur les voiles que nous avons pensées spécifiquement pour la Route du Rhum, et sur l’accastillage. Nous avons utilisé notre expérience. C’est d’ailleurs précisément pour cette raison que nous avons fait le choix de ce plan Sam Manuard, car il est assurément compétitif et nous savons que nous partons ainsi, sans aucun retard côté technique. »

Dans les prochains jours, le Class40 Corum entamera une période de mise au point, mené par Nicolas Troussel qui ne cache pas sa hâte de naviguer de nouveau : « Le premier gros rendez-vous sera la Drheam Cup, fin juillet, avec 736 milles à parcourir entre La Trinité-sur-Mer et Cherbourg. Avant ça, nous allons fiabiliser le bateau et le préparer au mieux pour le solitaire, en nous concentrant sur les réglages du pilote et les différents calibrages électroniques », note Nicolas Troussel.


Le tour des îles Britanniques en août

« Notre but est vraiment d’engranger le maximum de milles pour tout valider et tout tester avant la transatlantique. En ce sens, nous avons également prévu de faire le tour des îles Britanniques en août, afin de pousser le bateau dans des conditions un peu musclées en équipage réduit. Rien ne sera laissé au hasard, » conclut Nicolas Troussel.


Par la rédaction
Source : Rivacom