vendredi 18 mai 2018

Louis Duc prépare la Normandy Channel Race avec Gwen Riou : "Il y a du beau monde" - Class40

Louis Duc, skipper de Carac, compte déjà 6 participations à la Normandy Channel Race. Cette année, pour les 1000 milles en double en Class40, il embarquera Gwen Riou, excellent régatier et très bon marin. "Non seulement, le plateau est fourni avec 30 bateaux, mais en plus, il y a du beau monde. Mais il n'y a pas un bateau qui soit franchement au-dessus du lot."


Louis Duc prépare la Normandy Channel Race avec Gwen Riou
Crédit : Ch Breschi

Louis Duc : "On espère une épreuve avec beaucoup de vent"

Pour sa 7e participation à la Normandy Channel Race, Louis Duc sera épaulé par Gwen Riou. Le Brestois, qui a multiplié les expériences sur différents circuits, a en revanche peu régaté en Class40. Mais il a très vite pris ses marques à bord du Lift40 Carac lors des entrainements organisés récemment.

Gwen Riou : « C'est un bateau fantastique, il est léger, réactif. Les sensations sont super bonnes même s'il y a encore quelques réglages à trouver. Et avec Louis, on s'entend super bien ! C'est essentiel pour une épreuve en double. Nous profiterons du convoyage vers Caen pour caler l'organisation de notre duo. »

Louis Duc, skipper Carac, poursuit : « Gwen a tout de suite été à l'aise à bord de Carac. Cela faisait plusieurs années que nous souhaitions régater ensemble : c'est chose faite. Je suis extrêmement content qu'il soit à bord : il a une très bonne vision du plan d'eau, c'est un bon régleur et un bon barreur. On aime bien la brise, on aime bien tirer sur les bateaux. On espère d'ailleurs une épreuve avec beaucoup de vent et de la mer formée, et du près dans la brise (rires) ! »


Plateau de stars sur la Normandy Channel Race

Cette année, le niveau sportif de la Normandy Channel Race sera sans doute encore tiré vers le haut par la présence de pointures de la course au large tel que Vincent Riou (vainqueur du Vendée Globe), Sidney Gavignet, Jean-Luc Nélias, Adrien Hardy (récent vainqueur de la Transat Ag2r La Mondiale), Yoann Richomme (vainqueur de la Solitaire du Figaro), Ian Lipinsky (vainqueur de la dernière Mini Transat, en proto) ou encore Fabien Delahaye.

Louis Duc : « Non seulement le plateau est fourni avec 30 bateaux, mais en plus, il y a du beau monde. Sans oublier tous les habitués du circuit comme Maxime Sorel, Aymeric Chappellier, Phil Sharp qui sont entraînés et font peu d'erreurs. Mais il n'y a pas un bateau qui soit franchement au-dessus du lot. »

Tous les concurrents de la Normandy Channel Race seront à quai à Caen à partir du 23 mai. Le coup d'envoi sera donné dimanche 27 mai à 14h30 au large de Ouistreham.

Par la rédaction
Source : I.Delaune