mardi 1 mai 2018

Transat AG2R / Les Sudistes refont leur retard, "il ne faut pas que nous traînions trop dans le Nord"

La flotte des seize Figaro Bénéteau encore en course sur la Transat AG2R glisse toujours rapidement dans des alizés encore instables. Et si les partisans de l’Ouest pointent à près de neuf nœuds, les « Sudistes » sont légèrement plus véloces. Ils n’ont plus que 180 milles de retard. Le point de contact est prévu pour dans trois jours.


Transat AG2R 2018
Credit : Y.Zedda

Les Sudistes plus véloces

Les Canaries ont provoqué une fracture dans la flotte et l’incertitude règne encore. Ouest ou Sud : le bilan ne pourra être tiré que d’ici trois jours lorsque les routes vont finir par se croiser.

D’ici là, chacun plante son décor : au Nord, le trio Hardy-Ruyant (Agir Recouvrement), Simon-Lagravière (Bretagne CMB Performance) et Marchand-Loison (Groupe Royer-Secours Populaire) force la descente vers les « Sudistes », mais ne semble pas encore bénéficier de la même brise. Ils rendent plus de trente milles par jour en distance parcourue vers le but, ce qui tend à sensiblement réduire leur avantage : de plus de 220 milles, le delta est passé à moins de 180 milles ce mardi matin.

La sanction ne sera réellement palpable que vendredi prochain. Et il y a fort à parier que le différentiel entre les deux options ne se compte qu’en petits milles.


Adrien Hardy (Agir Recouvrement) : "il y a plein d'incertitudes"

« On essaie de se défendre comme on peut. Ce n'est pas si évident que ça car il ne faut pas que nous traînions trop dans le Nord. On essaie de prendre les bascules, mais surtout on a hâte de recroiser les autres d'ici deux-trois jours. Je suis assez confiant, même s’il y a plein d'incertitudes. Dans le Sud, ils ont plus de vent. Il faut continuer à régater par rapport aux deux autres autour de nous. »


Corentin Douguet (NF Habitat) : "les jeux sont faits"

« Ça va bien à part que nous avons un tout petit déficit par rapport à nos deux compères (Guyot Environnement et Breizh Cola). Ils sont à 100% et nous à 99% ! C'est plutôt sympa : on comble petit à petit notre retard sur les tenants de l'option Ouest. On continue à bosser et à s'appliquer… Nous avons une petite idée de ce qui nous attend mais pas jusqu'à la fin. D'ici, deux-trois jours, on devrait tous se retrouver. De toute façon, les jeux sont faits même si nous ne connaissons pas le résultat. »


CLASSEMENT Transat AG2R le 1er mai à 5h :

1- AGIR Recouvrement (Adrien Hardy / Thomas Ruyant) à 2080,31 milles de l’arrivée
2- Bretagne – CMB Performance (Sébastien Simon / Morgan Lagravière) à 0,71 milles du premier
3- Groupe Royer – Secours Populaire (Anthony Marchand / Alexis Loison) à 4,75 milles
4- Armor Lux – Gedimat (Erwan Tabarly / Thierry Chabagny) à 179,74 milles
5- Guyot Environnement (Pierre Leboucher / Christopher Pratt) à 179,83 milles

Par la rédaction
Source : Effets Mer