mardi 1 mai 2018

Nice UltiMed / Actual, Sodebo, Idec, les Ultimes ont fait le show, départ de la grande course demain à Nice

13h02 précises. C’est à cette heure que sera donné le départ de la grande course de Nice UltiMed demain. Francis Joyon (IDEC SPORT), Thomas Coville (Sodebo Ultim’) et Yves Le Blévec (Actual-Grand Large Emotion) s’élanceront sur un circuit de plus de 1000 milles avec des marques de parcours à Marseille, au Sud de la Sardaigne (Capo Spartivento) et en Corse (Porto Vecchio et île de la Giraglia). "Nous avons un super terrain de jeu mais les conditions météo annoncées vont le rendre difficile et piégeux.


Crédit : JM Liot



Thomas Coville, skipper Sodebo : " Une mer courte et capricieuse "

« Ça va partir doucement avec un vent qui va forcir vers Marseille et qui sera toujours intense en redescendant vers la Sardaigne, avec une mer courte et capricieuse et beaucoup d'effets de sites. Le mistral pourra être fort dans le golfe du lion. Il faut garder ça dans un coin de sa tête. 

Nous avons un super terrain de jeu mais les conditions météo annoncées vont le rendre difficile et piégeux. Nous devrions avoir un beau duel avec Idec. L’arrivée idéale ? Sodebo Utim’ en tête et 1 mille d'écart devant IDEC avec du monde sur la Promenade des Anglais,» espérait Thomas Coville à la mi-journée.


Thomas Le Breton : "Nous ne sommes pas là pour faire du tourisme"

"Ça change du décor habituel. On a un avant-goût de l’été mais nous ne sommes pas non plus là pour faire du tourisme. Ce côtier sera intense avec beaucoup de manœuvres. Il faut être prêt à tout. On aide Thomas (Coville) sur la phase du départ, et on essaie d’apporter notre expérience du contact sur des parcours serrés," commente le régleur Thomas Le Breton.


Quentin Delapierre : "Ça risque d’être de la régate au contact" 

"C’est génial cette idée de grand côtier sur ce type de bateau avec un parcours qui nous fait tourner entre des points physiques : les îles du Frioul, la Sardaigne, la Corse. Ça risque d’être de la régate au contact. Avec mon expérience sur le Tour de France à la Voile, je connais la Méditerranée et ses rebondissements : de 40 nœuds, on peut passer brutalement à 5 nœuds de vent derrière une pointe, on peut gagner ou perdre 100 milles," conclut Quentin Delapierre, équipier sur Sodebo Ultim'.


Le parcours de Nice Ultimed

Les trimarans prendront le Circuit de Nice UltiMed dans le sens inverse de l’horloge, avec des passages par Marseille, la Sardaigne et la Corse, pour viser l’arrivée du premier concurrent samedi 5 mai dans l’après-midi.

Christophe Gaumont, le Directeur de Course, détaille : « La course commencera par un parcours côtier dans la baie de Nice avec un passage devant l’aéroport, puis au Cap-Ferrat avant de repasser par la ligne de départ et de partir vers l’Ouest. Les Ultimes iront à Marseille où ils contourneront les îles du Frioul en les laissant à bâbord puis ils fileront vers le Sud Sardaigne avant de remonter vers la Corse où il y aura deux marques à franchir : Porto-Vecchio et l’île de la Giraglia. 

Les trois concurrents repasseront ensuite devant Nice et entameront une deuxième boucle beaucoup plus courte qui sera adaptée sur le moment pour viser une arrivée le samedi 5 mai après-midi. »




Vous conseille : Le run d'exhibition pour Actual Grand Large Emotion, belle fête devant Rauba Capeù à Nice - 29 avril


par la rédaction
Sources : A Bourgeois - Nice UltiMed