samedi 5 mai 2018

Victoire de Thomas Coville et Sodebo sur la grande course de la Nice UltiMed devant Idec de Francis Joyon - ITW

Thomas Coville et son équipage ont franchi, en début d'après midi, la ligne d’arrivée à Nice, Idec Sport sur ses talons. Sodebo Ultim' s'impose sur la grande course de la Nice UltiMed d'une courte tête. "La Méditerranée ? C’est toujours plus dur que ce qu’on pense !"


Crédit : JM Liot

En coupant la ligne d’arrivée devant Rauba Capeù à 13 heures 59 minutes 28 secondes, Sodebo Ultim’ a remporté la grande course de Nice UltiMed après 3 jours, 57 minutes et 28 secondes de course.

Partis mercredi dernier, à 13h02, trois Ultimes avaient pris le départ du « Sprint au Large » de Nice UltiMed. Après l’abandon mercredi soir de l’équipage d’Actual-Grand Large Emotion, mené par Yves Le Blévec, Nice UltiMed s’est transformé en duel entre Sodebo Ultim’ et IDEC SPORT.


Thomas Coville à l'arrivée, vainqueur avec Sodebo :  

« Ces moments de voile sont des moments rares et magiques. La Méditerranée ? C’est toujours plus dur que ce qu’on pense. C’est un terrain de jeu exigeant et difficile. J’avais un super équipage et nous avons partagé un super moment. Sans des garçons comme ça et mes deux rocks stars Matthieu Vandame et Thomas Le Breton, c’est impossible de réaliser ce genre de combat. Ils sont tout le temps à l’attaque. Gagner c’est toujours rare et c’est précieux d’y arriver. 

La Méditerranée, c’est à la fois très physique et mental avec beaucoup de manœuvres et des émotions difficiles à canaliser. Avec nos multicoques de plus de 30 mètres de long, on passe des vitesses folles où on se laisse griser suivies par des frustrations énormes de voir le bateau arrêté dans la pétole. »

Francis Joyon, 2e avec Idec : 

« Nous avons tour à tour joué des coups gagnants avec Sodebo. Nous parons le cap Corse en tête, mais Thomas et son équipage reviennent bien avant le premier passage à Nice. 

« Notre grande satisfaction réside dans la qualité des modifications effectuées cet hiver. Nos nouveaux plans porteurs sont un peu la cerise sur le gâteau. Nous n'avons guère eu le temps de les tester par le menu, et il est clair, à l'issue de cette première course, qu'il nous faut encore beaucoup travailler pour en saisir et en maitriser toutes les subtilités. »



Vous conseille : Nice Ultimed / Sodebo et IDEC au coude à coude, arrivée demain à Nice, "Nous surveillons constamment Sodebo" - 4 mai 2018


par la rédaction
Sources : Effets Mer - A.Bourgeois-Mer et Media