vendredi 27 juillet 2018

Le Diam 24 reconduit sur le Tour Voile jusqu’à 2021, Jean Baptiste Durier : "Un bateau solide qui tient la route"

La 41ème édition du Tour Voile s'est achevée à Nice sur une très belle victoire de l’équipage Lorina Limonade Golfe du Morbihan. L’organisateur ASO souhaite maintenir le Diam24 en tant que bateau officiel, au moins pour les trois prochaines années. Explications de Jean-Baptiste Durier, directeur de l’événement.


Crédit : JM Liot


"On a vraiment un bateau qui correspond au Tour"

"En tant qu’organisateur, notre intérêt, c’est de garder le plus longtemps possible le support officiel. Car de manière assez évidente, plus on le garde, moins il coûte cher aux participants car il se développe un deuxième marché avec des bateaux de location ou des secondes mains. Evidemment, c’est de nature à faire baisser les budgets de participation et donc à augmenter le plateau. 

C’est une décision qu’on prend dans la sérénité parce que l’on sort de cette édition 2018 avec de bons retours de tous les teams sur le bateau, sur le respect des règles de classe. On a vraiment un bateau qui correspond au Tour parce qu’il est à la fois accessible budgétairement et techniquement. Pour nous, c’est un très bon compromis."


"Des bateaux résolument identiques"

"On n’a pas comparé avec d’autres bateaux car on veut vraiment continuer avec le Diam 24 le plus longtemps possible. Pour nous, le plus important, c’est le retour des coureurs, que les coureurs soient contents avec le bateau et c’est le cas. On veut qu’il y ait zéro problématique sur l’équité des bateaux et c’est le cas aussi. Cette année, c’est la quatrième édition, on est monté de deux crans sur le côté contrôle de jauge, pénalité etc… pour qu’il n’y ait pas de dérapages. On sait tous que la monotypie – quelle qu’elle soit – tient avec le respect des règles donc c’est super important.

La crédibilité sportive, c’est tout simplement d’avoir une flotte de bateaux qui soient résolument identiques. On sera toujours extrêmement vigilants là-dessus avec beaucoup de contrôles et avec des sanctions absolument exemplaires le cas échéant pour que tout le monde comprenne bien que c’est dans l’intérêt de tous. "


Vous conseille : Lorina Limonade vainqueur du Tour Voile 2018, Quentin Delapierre : "Une belle revanche sur 2017"



Source : M Honoré