samedi 20 octobre 2018

Lalou Roucayrol peaufine les derniers détails de sa préparation avant le départ de la Route du Rhum - Multi50

Lalou Roucayrol s’élancera le 4 novembre à bord de son Multi50 Arkema, sur la Route du Rhum. Après trois podiums consécutifs en trois participations, les ambitions du marin sont claires : accrocher la victoire sur cette épreuve reine. Le skipper a mis en place un programme de préparation physique et mentale abouti. Explication.


Credit : V.Olivaud

Dernières sorties avant Saint-Malo

Très serein, bénéficiant d’un bateau prêt et optimisé, Lalou Roucayrol profite des dernières sorties pour vérifier les ultimes réglages de sa machine : « Nous faisons environ 3 sorties par semaine, des navigations de calibration de pilote automatique, de réglages du gréement ou des voiles, etc. Nous avons également quelques sorties en ‘faux-solo’ prévues avant le départ en convoyage, le 20 octobre. Cela me permet de refaire, encore et encore, les manœuvres à bord, afin de les rendre encore plus fluides en course. »


Une préparation mentale indispensable

Bien décidé à ne rien laisser au hasard, Lalou est également concentré sur sa préparation physique et mentale. Alternant course à pieds, séances de musculation et cyclisme, à raison de trois sorties par semaine, Lalou Roucayrol sera clairement affuté au départ de Saint-Malo.

En parallèle, le skipper d’Arkema a établi depuis janvier un programme de sophrologie, au rythme de 3 sessions par mois, pour une meilleure gestion du stress, gage de performances accrues. « Je connaissais déjà les bases de la sophrologie et, avec Julien Quesnoy, nous souhaitions travailler sur une meilleure harmonie entre mon corps et de mon esprit. Nous avons notamment mis en place des gestes dits ‘de signal’, par exemple pour l’endormissement ou le réveil. 

Il s’agit de conditionner un geste qui influe l’esprit et qui prépare le corps à un état physique précis, lié à ce geste. Par exemple, le geste du « réveil » me permet d’accéder plus vite à un niveau de perception et de prendre plus rapidement une décision consciente et raisonnée. »

Source : MA Parendeau