vendredi 18 janvier 2019

Canaries dans le sillage pour Spindrift 2 sur le Trophée Jules Verne, Yann Guichard : "c’est assez éprouvant"

Un peu plus de deux jours de mer et Spindrift 2 est toujours en avance sur le chrono du Trophée Jules Verne. Ce soir, après avoir passé les Canaries, Yann Guichard et son équipage conservent plus de 120 milles sur Idec Sport. "Ça avance bien mais c’est assez éprouvant."



Credit : Ch.Espagnon



Yann Guichard, skipper de Spindrift 2 :


"On arrive aux Canaries, on va être en vue de Ténérife d’ici quelques minutes. Tout va bien. Le début a été sportif avec du rythme car il y a eu pas mal d’empannages à faire. Là, on va passer dans les îles pour garder la pression car au large il n’y a pas trop d’air. 

L’alizé est super instable. On a navigué entre 18 et 28 nœuds et ce matin, on a moins d’air. Ça avance bien mais c’est assez éprouvant car ce n’est vraiment pas régulier en intensité et très variable. 

On n’a pas vraiment regardé le temps, on est concentré aujourd’hui sur les Canaries mais ça peut faire une ETA à l'équateur le 21 au matin. Après, il y a le pot-au-noir à passer, il n’a pas l’air très actif mais il est quand même assez large. On peut y perdre quelques heures.

Dur à dire si on peut battre ou non notre propre record de l’équateur. Il faut déjà que l’on sorte de ces îles et demain, on pourra voir les temps."


LE POINT MÉTÉO DE JEAN-YVES BERNOT

La situation météo est agréable : l’anticyclone Atlantique est solide au sud des Açores. Les alizés sont installés dès la latitude de Madère : 20-25 kt de secteur Nord- Nord Est. Quelques grains pour agrémenter le paysage. Il devrait en être ainsi pour les 2 ou 3 prochains jours.

La trajectoire au portant serait toute simple s’il ne trainait des « cailloux » sur la route : Islas Salavagens, petit Archipel perdu entre Madère et Canaries qui a imposé un empannage cette nuit.

Ce soir, empannage puis route vers l’équateur via les Iles du Cap Vert dans l’alizé bien établi.


A 16 h :

Avance : 121 milles
Vitesse moyenne sur 24 h : 24,5 noeuds
Distance parcourue en 24 h : 587 milles

Par la rédaction
Source : Spindrift