jeudi 9 mai 2019

Top départ de la Bermudes 1000 Race, Sam Davies : "Il est primordial de finir cette course" - IMOCA

Ce jeudi 9 mai, 17 IMOCA ont pris à Douarnenez le départ de la Bermudes 1000 Race, la première épreuve au calendrier des Globe Series en 2019. Le coup de canon a été donné à 17h dans un régime d’Ouest de 12 nœuds, sur une petite houle résiduelle. Yannick Bestaven, Sam Davies et Sébastien Simon ont été les plus prompts sur la ligne. La météo s’annonce maniable sur l’ensemble du parcours de 2000 milles à destination de Brest, via le phare du Fastnet et l’archipel des Açores. 



Crédit : F Van Malleghem




Jacques Caraës : "La première nuit s’annonce très calme"

« Dès les premières heures de course, en fin de soirée, les concurrents auront un premier choix tactique à effectuer, en passant à l’Est ou à l’Ouest du DST (dispositif de séparation de trafic) d’Ouessant, qui est une zone interdite. 

La première nuit s’annonce très calme pour le début de la montée en mer d’Irlande. D’après nos routages, les premiers bateaux devraient arriver au phare du Fastnet vendredi au petit matin. Les 825 milles entre le Fastnet et la marque virtuelle des Açores commenceront dans un régime de Sud-Est très faible avec le passage d’une dorsale, puis le vent s’intensifiera à 15-20 nœuds avant de mollir à nouveau. On peut s’attendre à un resserrement de la flotte au niveau du waypoint Açores. » explique Jacques Caraës, le directeur de course. 


"Enquiller des milles" pour Sam Davies

Pour beaucoup des engagés, la Bermudes 1000 Race Douarnenez-Brest est une étape majeure sur la route menant au Vendée Globe 2020. « Il est primordial de finir cette course pour enquiller des milles en vue de la qualificationAvec ses nouveaux foils, mon bateau est beaucoup plus puissant et je n’ai pas encore le mode d’emploi. Je vais devoir y aller doucement, je dois vérifier que tout va bien avant d’espérer mettre le pied au plancher. » confirme Sam Davies (Initiatives Cœur).

A l’instar de Sam Davies, plusieurs autres marins vont devoir déterminer où placer le curseur entre sécurité et performance. « Je ne veux pas faire de bêtises et me mettre en danger, je n’hésiterai pas à réduire la toile s’il le faut. En même temps, j’aime la compétition, j’ai du mal à m’enlever la performance de la tête », indique ainsi Maxime Sorel (V and B-Sailing Together).

Les premiers concurrents sont attendus à Brest après une bonne semaine de course, le vendredi 17 mai au matin.

Pointage du jour à 19h40

1 Initiatives - Coeur Samantha Davies
2 Envol by Fortil Clément Giraud
3 Malizia II - Yacht Club De Monaco Boris Herrmann
4 Arkéa-Paprec Sébastien Simon
5 V and B - Sailing Together Maxime Sorel


Source : Rivacom